Une saison de golf au-delà des attentes

Une saison de golf au-delà des attentes
(Photo : deposit)

LOUISEVILLE. Il faut le dire, le golf a eu la cote cette année. Même si la saison a débuté un mois plus tard que prévu à cause de la pandémie, les adeptes de cette discipline sportive ont été nombreux à prendre d’assaut les parcours de golf de la région.

Le Club de golf Links O’Loup de Louiseville a accueilli ses derniers golfeurs dimanche dernier. Les mesures sanitaires mises en place depuis le 20 mai n’ont pas freiné l’ardeur de ces joueurs lors de la dernière saison. «Au départ, on ne savait pas trop à quoi s’attendre, mais on a été agréablement surpris de connaître une aussi bonne saison. Il y a eu un petit regain de vie au golf. On a eu une nouvelle clientèle et beaucoup de gens sont revenus jouer. La météo a aussi été de notre côté. On a eu un très bel été», confie le propriétaire, Pierre Rousseau.

L’engouement marqué pour ce sport a permis au club de golf de Louiseville d’enregistrer entre 3500 et 5000 rondes de golf de plus que les années passées. «En temps normal, la fin de semaine, nos grilles de départ se terminaient en début d’après-midi et souvent cette année on allait jusqu’à 16h. Notre stationnement était souvent plein et le téléphone n’arrêtait pas de sonner. Il s’est joué beaucoup plus de rondes de golf dans cette saison écourtée qu’à l’habitude», reconnait M. Rousseau.

Pour réduire les risques de contamination à la COVID-19 et éviter de nouvelles éclosions, la santé publique ne permettait pas aux clubs d’accueillir des rassemblements, des tournois et des événements corporatifs. «On a dû s’adapter à ça, mais on connaissait déjà une baisse dans le marché du tournoi et au niveau corporatif depuis un petit bout. On avait en moyenne entre 20 et 30 événements chaque année. La situation de la COVID n’a pas aidé. Au niveau de la restauration, je n’ai pas le volume que d’autres endroits ont pour justifier le staff et le cuisinier à temps plein. Pour nous, c’est un plan à réviser pour les prochaines saisons à savoir ce qu’on va faire avec la restauration et les événements», indique le propriétaire.

Les yeux tournés vers 2021

Pierre Rousseau a bon espoir que ses clubs de golf de Louiseville et de Grand-Mère connaissent une aussi bonne saison l’an prochain. «Ce qui se dit dans le domaine c’est qu’il risque d’avoir encore des restrictions au niveau des déplacements et des vacances l’été prochain, et ce, tant et aussi longtemps que le vaccin ne sera pas disponible. On s’attend à une saison semblable, mais nous sommes toujours dépendants de la météo», prévient-il.

Les clubs ont accueilli plusieurs nouveaux golfeurs cette saison, eux qui ont profité de l’année 2020 pour découvrir le sport. Le défi sera maintenant de fidéliser cette nouvelle clientèle, estime M. Rousseau.

Malgré l’incertitude entourant la prochaine saison, le Club de golf Links O’Loup n’a pas mis de côté ses projets. Il prévoit toujours remplacer sa flotte de 70 voiturettes et investir sur ses parcours. «Au contraire, ça nous stimule! On change toutes nos voiturettes électriques et on achète des équipements pour nos parcours. On fait ça cet automne. Ce sont des investissements majeurs», confirme le propriétaire.

Les golfeurs pourront profiter des nouveaux équipements dès la saison prochaine.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires