Une ceinture noire pour 3 jeunes de la MRC

Par superadmin
Une ceinture noire pour 3 jeunes de la MRC
Sur la photo

Trois athlètes de la MRC de Maskinongé ont réussi un bel exploit, celui d’obtenir leur ceinture noire dans le sport qu’ils pratiquent depuis déjà quelques années, le Taekwondo.

Que ce soit lors des entraînements ou lors des compétitions, ces jeunes sont persévérants et réussissent très bien lorsqu’ils doivent faire face à un défi. Ils ont su parcourir un long chemin d’apprentissage pour recevoir la ceinture noire.

«L’obtention de la ceinture noire est très difficile considérant que cela demande beaucoup d’efforts et d’heures d’entraînement. Il arrive très souvent que l’on voit des athlètes abandonner avant de se rendre à l’étape de la ceinture noire», affirme Patrick Richer, entraîneur et propriétaire du Club de Taekwondo de Louiseville.

«Nous avons six couleurs de ceinture en Taekwondo soit la blanche, jaune, verte, bleue, rouge et finalement la noire. Plusieurs athlètes abandonnent lorsqu’ils sont rendus ceinture bleue ou rouge, car le niveau de passage est plus exigeant. Il s’agit donc d’un défi supplémentaire pour poursuivre et arriver à la noire», explique M. Richer.

Un élève qui débute peut s’entraîner de 5 à 6 ans avant d’obtenir une ceinture noire.

«Les trois jeunes athlètes poursuivent leur développement au club de Taekwondo de Louiseville. Le fondateur du Taekwondo, le Général Choi Hong Hi mentionnait quand on est ceinture de couleur nous apprenons l’alphabet et lorsque l’on devient ceinture noire on commence à écrire en lettre attachée», conclut l’entraîneur. Félicitations aux athlètes.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires