Un nouvel outil pour réussir vos paris sportifs

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
Un nouvel outil pour réussir vos paris sportifs
Éric Drouin Laurendeau vient de lancer un nouvel outil pour le parieur sportif ludique, Propari. (Photo : Photo L'Hebdo – Patrick Vaillancourt)

PRÉDICTIONS. Profitant de l’ouverture de la saison du Canadien de Montréal, Éric Drouin Laurendeau, citoyen de Yamachiche, vient de lancer son entreprise Propari qui permet aux parieurs sportifs d’avoir accès à des statistiques compilées afin de réussir leurs paris, et même de faire appel à des pronostiqueurs qui pourront conseiller sur quelles parties miser pour maximiser les gains.

Cette nouvelle entreprise fait désormais partie de l’écosystème du DigiHub Shawinigan. «On veut devenir la référence des parieurs sportifs en Amérique du Nord. Il existe un tel site pour le soccer en Europe, mais rien pour les sports en Amérique», soutient M. Drouin Laurendeau.

Pour le moment, quatre sports sont ciblés : le hockey, le football, le tennis et la boxe/UFC.

Propari offre le service de cinq pronostiqueurs pour ces sports. Moyennant quelques dollars, le client peut se faire conseiller par l’un des pronostiqueurs selon ce qu’il désire, soit un pari prudent, modéré ou ambitieux. Il est possible de voir l’indicateur de performance de chaque pronostiqueurs avec le pourcentage de réussite et le rendement financier. «Le profil ambitieux est pour frapper un coup de circuit qui est beaucoup plus payant pour le parieur, mais qui a moins de chances de réussite. La personne peut aussi analyser des statistiques différentes que nous offrons gratuitement sur notre site Web, puis quand elle est tannée de perdre, elle fait appel à nos pronostiqueurs et chacun détient sa propre cote. Le parieur pourra choisir son pronostiqueur de la même façon qu’on peut le faire pour un placement bancaire», ajoute M. Drouin Laurendeau.

Ce dernier indique que les ordinateurs ne peuvent prendre le facteur humain en considération, contrairement au pronostiqueur. «Par exemple pour le premier match des Canadiens contre les Hurricanes, il faut prendre en considération que Sebastian Aho aura un élément de motivation additionnel avec l’offre hostile des Canadiens cet été. L’ordinateur ne regarde par cet impondérable.»

Il est à noter qu’il n’est pas possible de réaliser des paris sportifs sur propari.bet (francophone) et probet.bet (anglophone). C’est une façon d’être mieux outiller avant de réaliser un pari sur les sites connus, comme Mise-O-Jeu au Québec.

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des