Saint-Alexis-des-Monts perd un bâtisseur

Saint-Alexis-des-Monts perd un bâtisseur
Aurèle Plante s'est éteint le 18 mars dernier après avoir marqué l'histoire de Saint-Alexis-des-Monts avec son implication dans les loisirs et les sports pendant plusieurs années.

Aurèle Plante s’éteint à 81 ans

HOMMAGE. Aurèle Plante, qui s’est éteint à l’âge de 81 ans, aura su laisser sa trace à Saint-Alexis-des-Monts. Toute la communauté aleximontoise se souvient d’Aurèle Plante comme un grand homme, malgré sa petite taille. Avec son leadership, son engagement et son dévouement, il a dirigé des équipes de hockey, de baseball, de ballon-balai et de balle molle. Respecté, il a consacré plus de 40 ans de sa vie au sport. En janvier 1953, alors qu’il n’avait que 16 ans, Aurèle Plante est opéré aux deux genoux en raison d’une maladie congénitale. Il devait alors se déplacer avec l’aide de béquilles. Ce handicap ne l’a cependant pas empêché de pratiquer ses sports favoris. À l’été 1954, il forma une équipe de baseball qui disputait des rencontres contre des formations de l’extérieur. Quotidiennement, les jeunes allaient le chercher et le reconduire pour les séances d’entraînement. De 1963 à 1967, il agit aussi comme entraîneur-chef des Bûcherons de Saint-Alexis de la Ligue de baseball rural de la Mauricie. Durant une douzaine d’années, il organisa les activités sportives du midi à l’école Sacré-Cœur tout en étant entraîneur de plusieurs équipes sportives. De 1980 à 1985 et de 1989 à 2001, année où il a pris «sa retraite», Aurèle Plante agissait à titre de directeur des loisirs. De plus, son apport indéniable à la communauté lui a permis d’obtenir un honneur bien particulier. Le Centre sportif de Saint-Alexis-des-Monts est maintenant connu sous le nom Complexe sportif Aurèle Plante.

Aurèle Plante s’est éteint le 18 mars dernier après avoir marqué l’histoire de Saint-Alexis-des-Monts avec son implication dans les loisirs et les sports pendant plusieurs années.
«Ti-Rel» a été intronisé au Temple de la renommée sportive de la Mauricie le 17 janvier 2009. Puis, au printemps de la même année, il était nommé personnalité de l’année au gala annuel de la Chambre de commerce et d’industrie de la MRC de Maskinongé. Fin observateur, Aurèle Plante savait reconnaître le talent et le mettre en valeur. Il aura eu une vie marquée par la passion du sport et le don de soi au profit de la jeunesse de plusieurs générations. «Aurèle était d’une génération pour laquelle il était important de donner sans rien attendre en retour. Il fait partie d’une classe vraiment à part. Des bonshommes qui se dédient à la jeunesse pendant plus de 40 ans, c’est rare de voir des gens au grand cœur comme ça. Sans le savoir, il fut une inspiration. Il a été un rassembleur dans son milieu. Qu’il se retrouve parmi les plus grands du sport en Mauricie, ce n’est pas le fruit du hasard», a mentionné André Beauchesne, président de la Corporation Sport-hommage Mauricie. «Plusieurs jeunes de Saint-Alexis doivent être redevables à ce petit géant. Peut-être petit physiquement, mais avec un si grand amour des jeunes. C’est par le sport qu’Aurèle a inspiré plusieurs générations, soit celles de s’amuser, mais surtout de ne jamais s’apitoyer sur son sort. Monsieur Plante laissera un grand vide, mais un legs inestimable».

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires