Noyade: la région affiche un début de saison dramatique

Par superadmin

À chaque année, pendant la période des vacances estivales, le Québec enregistre un très grand nombre de noyades. La région ne fait pas exception. Depuis le début de la saison chaude, l’eau a déjà volé 22 vies au Québec, dont celles de Martin Faucher et Martin Rotzetter de St-Sylvère.

Le même scénario revient à tous les étés alors que de nombreuses vies sont perdues dans les plans d’eau du Québec. La Société de sauvetage du Québec chiffre à 14 le nombre de noyades survenues l’an dernier dans la province, lors de la période des vacances de la construction, ce qui revient à une noyade par jour. «C’est un chiffre catastrophique, surtout lorsqu’on se rend compte que, dans la plupart des cas, les accidents liés à l’eau auraient pu être évités, ne serait-ce que par l’aménagement adéquat d’une piscine résidentielle, par le port d’un vêtement de flottaison ou par la baignade accompagnée.», mentionne Raynald Hawkins, directeur général de la Société de sauvetage du Québec, précisant que les noyades dans les rivières représentent 49% des accidents reliés à l’eau du Québec. Si on recite le cas des deux jeunes pêcheurs de Bécancour, Martin Faucher et Martin Rotzetter, ces deux décès viennent ajouter à l’importance d’être prudent et à la sensibilisation de la population quant à ces événements tragiques, qui se produisent trop fréquemment.

Afin de sensibiliser la population québécoise à demeurer vigilante à proximité des plans d’eau, la Société de sauvetage a lancé, la Semaine de la prévention de la noyade, qui coïncide avec les vacances de la construction. Pendant toute la semaine, des activités se sont déroulées aux quatre coins du Québec. «Les gens pensent trop souvent qu’ils n’ont rien à craindre parce qu’ils savent nager. Mais, c’est complètement faux. C’est souvent ces personnes qui s’exposent à des risques et se retrouvent en situation de détresse par manque de vigilance.», explique Jean-Philippe Blais, sauveteur à la piscine de l’Exposition de Trois-Rivières.

C’est d’ailleurs ce plan d’eau qui a été le point central de la Semaine nationale de prévention de la noyade à Trois-Rivières. Kiosques, séances d’information sur les règlements municipaux et les dispositifs de sécurité, dépliants et formations, une panoplie d’activités a eu lieu pour les petits comme les grands.

Jeudi, les piscines de la Ville ont été, simultanément, le terrain d’une simulation de noyade, alors que les sauveteurs ont procédé au sauvetage d’une personne en détresse devant les médias et la population. «Notre rôle, en tant que sauveteur est à 90 % de la sensibilisation. Il est important que la population se familiarise avec les techniques de prévention et de sauvetage. C’est la meilleure façon de sauver des vies ou simplement d’éviter de sévères blessures.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires