Louiseville: terre d’accueil de la 21e Compétition provinciale des pompiers

Par superadmin
Louiseville: terre d’accueil de la 21e Compétition provinciale des pompiers
Marcel Lupien

Près de 350 pompiers provenant de 36 casernes prendront Louiseville d’assaut pour la 21e compétition provinciale des pompiers du 28 au 30 juin prochain au Centre sportif. Les organisateurs de l’évènement avaient convié la presse mercredi matin afin de dévoiler la programmation.

C’est la traditionnelle parade arrosée qui lancera les activités le vendredi soir. Les citoyens de la ville hôte seront invités à venir… arroser les participants qui défileront dans leur véhicule d’urgence.

«Par contre qui arrose doit s’attendre à l’être à son tour, prévient le pompier et membre de l’organisation, Dominic Vincent. Ça met un peu de piquant à la parade, les enfants adorent ce moment».

Toutefois, c’est véritablement dès 8 heures, le lendemain, que la compétition prendra son envol avec la présentation de la première épreuve de quatre, disputée le samedi.

«On assiste à un feu roulant et continu d’action. Endurance, effort physique, cardio et esprit d’équipe seront la clé du succès pour réussir les épreuves et occuper les premières places au classement», signale M. Vincent.

Sur le site, les passants pourront prendre part à des démonstrations en lien avec le milieu de l’incendie et de l’urgence. Des exposants seront aussi sur les lieux. Les enfants ne seront pas laissés pour compte, grâce aux structures gonflables ainsi qu’au parc aquatique qui prendra des allures d’île au trésor.

Sur l’heure du dîner, Louiseville sera le théâtre de la finale du grand défi cycliste 2013: un périple de 1000 kilomètres à vélo au profit de la fondation des pompiers du Québec pour les grands brûlés.

La journée se terminera par un souper festif avec les compétiteurs, suivi d’un spectacle gratuit mettant en vedette le chansonnier natif de Saint-Maurice, Éric Masson.

Dimanche matin, les combattants du feu se disputeront la cinquième épreuve, il s’agira en l’occurrence de la dernière opportunité d’accéder à la finale.

Vers midi, l’épreuve reine, la finale opposera les meilleures équipes de la compétition. Après quoi, la cérémonie de clôture, la remise des trophées et la passation de l’emblème perpétuel à la ville hôte de 2014, Havre-Saint-Pierre, mettront un point d’exclamation sur le week-end.

Mentionnons que les pompiers de Louiseville ne pourront pas participer aux épreuves, en raison de l’imposante responsabilité qu’exige l’organisation de la compétition.

Par ailleurs, les champions de 2012, les Bulldogs de la caserne 23 de Saint-Bruno au Lac-Saint-Jean, devraient y être pour défendre leur titre. Les pompiers d’Alma et de Victoriaville avaient aussi bien fait l’été dernier, terminant respectivement seconds et troisièmes.

Parmi les équipes locales, Saint-Paulin et Yamachiche devraient être en mesure de rivaliser avec les meilleures équipes du Québec.

Partis de loin

Le maire de Louiseville, Guy Richard, a profité de la conférence pour encenser le travail de ses pompiers qui ont grandement cheminé au cours des dernières années, selon lui.

«On est partis de loin. Notre service d’incendie, à un moment donné, était dans un état assez lamentable. On a renouvelé nos équipements. D’ailleurs le schéma de couverture de risque en incendie nous l’obligeait. Ça l’a été une bonne chose, parce que nos équipements sont à la fine pointe et notre personnel est formé à la fine pointe, maintenant. J’en suis très fier. On a un service d’incendie très actif et très professionnel à Louiseville. Le fait d’organiser un tel évènement a des retombées positives pour la ville. On le supporte d’ailleurs du mieux qu’on peut. On sait qu’économiquement, et pour la région c’est très valable et ça fait connaître le pays du sarrasin et la MRC de Maskinongé. Je ne suis pas inquiet, il y aura des retombées économiques importantes», a révélé le premier magistrat qui compte plus de 20 ans de carrière comme pompier.

Rappelons que les pompiers de Louiseville avaient accueilli la compétition régionale en 2008. La dernière fois qu’une compétition provinciale avait eu lieu en Mauricie, c’était à La Tuque, en 2003.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires