Louiseville mise sur la profondeur

Photo de Pier-Olivier Gagnon
Par Pier-Olivier Gagnon
Louiseville mise sur la profondeur
Alexis Millette a fait ses débuts avec le Bellemare de Louiseville en décembre.

Ligue de hockey senior AAA du Québec

HOCKEY. Les formations du circuit Dorais avaient jusqu’au 20 décembre 22h pour effectuer des transactions afin d’améliorer leur sort pour la fin de la saison. Le Bellemare de Louiseville a profité de cette période pour greffer de nouveaux visages à sa formation. Même si le mouvement de personnel n’était pas obligatoire, le directeur général Dean Lygitsakos a trouvé des ingrédients qui permettraient d’ajouter de la profondeur à son équipe pour le reste de la saison. La formation louisevilloise a procédé à une première transaction majeure avec le Condor de Nicolet. Elle a permis au Bellemare de mettre la main sur l’ailier droit Alexis Millette. Ce dernier a terminé au quatrième rang des pointeurs de la ligue la saison dernière. En retour, Louiseville a cédé les attaquants Pierrick Martel et Pierre-Olivier Marcoux à Nicolet. «Alexis, c’est un joueur d’impact. Il évolue aussi un peu dans la Ligue nord-américaine de hockey depuis plusieurs années. C’est un joueur complet de très haut niveau autant offensivement que défensivement. On a dû payer un prix significatif pour l’obtenir», explique Dean Lygitsakos. Les règlements de la LHSAAAQ restreignent le nombre de joueurs avec un statut qu’une équipe peut aligner. Or, depuis le début de la saison, le Bellemare devait composer avec un nombre important de joueurs en surplus qui ne pouvaient être insérés dans l’alignement en raison de ces règles. «On acquiert un joueur de premier plan sans donner quelqu’un de notre alignement. C’était le but que je m’étais fixé depuis le jour un. J’avais ciblé deux joueurs que je souhaitais obtenir et pour un de ces deux-là, j’étais prêt à payer un prix important, ce que j’ai fait», indique-t-il.

«Nous avons tout ce qu’il faut pour atteindre notre objectif» – Dean Lygitsakos

«À mon avis, Millette était le meilleur ou un des meilleurs joueurs de Nicolet. Je me dis toujours que quand tu n’aimes pas jouer contre, c’est la meilleure façon de savoir que ce joueur-là va être important chez nous. Notre plan de match quand on jouait contre Nicolet était toujours de le neutraliser. Je suis content de l’avoir de notre bord maintenant. C’est un gros bonhomme et il va jouer un rôle important dans notre équipe». Lygitsakos a également conclu une transaction avec son homologue de Windsor. Cet échange envoie Kevin Auger au Wild en retour d’un choix de 2e ronde et de 9e ronde au prochain repêchage. Rappelons que le Bellemare avait acquis Auger en retour d’un choix de 2e tour plus tôt cette saison. De plus, le Bellemare rapatrie un de ses anciens défenseurs. Il a mis la main sur l’arrière Jérémie Lacerte en provenance du Cap-de-la-Madeleine. En retour, Louiseville a offert Chris Magi et Yannick Martel. Finalement, le gardien Raphael Roy redevient la propriété du Bellemare. Cette entente permet à la formation de Plessisville d’obtenir un choix de 5e ronde lors du prochain encan. Signatures Dans les changements apportés dernièrement, le Bellemare de Louiseville a également réussi à s’entendre avec certains joueurs sans contrat. Deux agents libres furent signés, soit les attaquants Maxime Morissette et Sean O’Neill. Ces deux joueurs évoluent avec les Titans de Vaudreuil-Dorion dans la Ligue Senior A de l’Outaouais. «Ces deux joueurs-là nous apportent de la profondeur. Ils vont pouvoir nous permettre de reposer des gars aussi pendant les séries et de pallier aux blessures. Ces joueurs sont sans statut, donc on peut les utiliser quand on veut», précise Dean Lygitsakos. Le Black and Yellow a aussi signé et annoncé le retour du jeune pugiliste Gabriel Nolet. Avec l’arrivée de ces éléments, le pilote du Bellemare est confiant de connaître du succès d’ici la fin de la saison. «Nos mouvements ont été faits progressivement tout au long de l’année. Aujourd’hui, j’adore notre équipe. Nous avons tout ce qu’il faut pour atteindre notre objectif. Nos joueurs ont quelque chose en commun et c’est le caractère. Je peux jouer avec mon équipe comme je veux chaque soir. C’est rassurant pour un entraîneur de savoir que les pièces sont interchangeables. On peut exploiter les joueurs et il y a une saine compétition à l’interne. Ça augure bien pour la suite des choses», confie-t-il. Le Bellemare affronte le Metal Pless de Plessisville ce vendredi soir à Louiseville sous le coup de 20h30.

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des