Les adeptes de sports d’hiver bien servis au Baluchon

Les adeptes de sports d’hiver bien servis au Baluchon
Les conditions actuelles ne permettent pas l'ouverture de la patinoire aménagée sur la rivière du Loup (Photo : courtoisie)

Avec son domaine protégé de 25 kilomètres carrés et ses magnifiques paysages, le Baluchon Éco-villégiature est un véritable terrain de jeu pour les amateurs de plein air et de sports d’hiver.

Le site de Saint-Paulin propose de nombreuses activités aux familles afin qu’elles redécouvrent les joies de l’hiver, dont la marche, la raquette, le ski de fond, le vélo des neiges et la balade en traîneau à chiens.

L’entreprise s’occupe d’entretenir près de 35 kilomètres de sentiers aménagés en forêt et en bordure de la rivière du Loup. Le Baluchon est l’un des seuls sites de plein air en Mauricie à utiliser une surfaceuse de calibre olympique qui reconditionne la neige pour assurer une meilleure qualité de glisse.

Malgré la pandémie et les restrictions imposées, l’équipe du Baluchon remarque un réel engouement pour les activités en plein air. «On a beaucoup de gens qui se sont procuré la passe de saison donnant accès aux sentiers. On a eu une très grande hausse des ventes de cette passe. Elle est très populaire. Notre site est reconnu et renommé pour la qualité des sentiers et la beauté des paysages. Les gens ont besoin de sortir, de se promener et on le voit avec l’achalandage que nous avons présentement», souligne Émilie Gélinas, directrice marketing.

Le Baluchon a d’ailleurs retravaillé son réseau de sentiers et offre de nouvelles pistes pour le ski de fond. Rappelons que l’application Ondago permet de visualiser la carte et les conditions des sentiers.

En ce qui a trait à la patinoire extérieure de cinq kilomètres aménagée sur la rivière du Loup, celle-ci n’est toujours pas accessible, précise Mme Gélinas. «On a eu beaucoup de pluie à Noël et ça fait que la rivière est à découvert. Elle n’est pas gelée à certains endroits. On ne peut donc pas la préparer comme on le souhaiterait», dit-elle.

«On ne sait pas non plus quand il sera possible de l’ouvrir. Il faudra voir selon les conditions météorologiques des prochains jours. Ça dépend vraiment de ça. Les conditions doivent être réunies pour avoir un beau tracé et que celui-ci soit sécuritaire pour les patineurs.»

En contrepartie, une patinoire de grandeur municipale a été aménagée près du pavillon d’accueil pour satisfaire les besoins de ceux et celles qui aimeraient chausser leurs patins.

Toujours aussi populaires, les activités équestres du Baluchon sont maintenues, soit l’équitation ou la balade en calèche.

Clientèle plus locale

Depuis quelques mois, le Baluchon Éco-villégiature constate une hausse significative du nombre de clients provenant de la région. «On a beaucoup de gens de la Mauricie qui viennent nous voir. Nous sommes vraiment heureux de ça. Plusieurs d’entre eux viennent pour la première fois. Nous sommes très présents sur les réseaux sociaux et le Baluchon célèbre cette année son 30e anniversaire d’existence. Le nom circule beaucoup, mais ce n’est pas tout le monde qui est déjà venu. Nous sommes contents de les accueillir. On a aussi hâte que les mesures s’assouplissent afin que les gens des autres régions soient plus nombreux à venir nous rendre visite», conclut Émilie Gélinas.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires