L’équipe 2020 des Roses est dévoilée

Photo de Rédaction - L'Écho de Maskinongé
Par Rédaction - L'Écho de Maskinongé
L’équipe 2020 des Roses est dévoilée
Pas moins de 200 femmes prendront part au duathlon ou au triathlon des Défis du Parc 2020 avec l’Équipe féminine les Roses. (Photo : Photo : courtoisie)

DÉFI. Une nouvelle cohorte de 200 femmes prêtes à repousser leurs limites avec l’Équipe féminine les Roses a été dévoilée ce dimanche 8 décembre à Shawinigan.

Pour 2020, les 200 candidates choisies ont opté pour le triathlon qui se déroulera sur le site du Lac Édouard et comprendra 1 km de nage, 30 km de vélo et 8 km de course à pied ou encore le duathlon, avec 2km de course, 30 km de vélo et 8 km de course. La prochaine édition des Défis du Parc aura lieu le 13 septembre 2020.

«Avec son nouveau programme de triathlon, les Roses apprennent les bases de 3 activités sportives sécuritaires et qui peuvent être pratiquées à tout âge! Se garder actif est la clé d’un vieillissement en santé», souligne la cofondatrice des Roses, Chantal Guimont.

«Se garder actif est la clé d’un vieillissement en santé»
– Chantal Guimont

Depuis sa première édition, en 2012, 1500 femmes ont embarqué dans cette aventure de mise en forme, avec des entraînements d’équipe mensuels, du soutien d’une équipe d’encadreurs, des conseils d’experts et toute une communauté de Roses et de mentores qui se serrent les coudes pour relever leur défi.

«Depuis maintenant 9 ans, les Roses ont mis de l’avant leur mission de démocratiser l’activité physique. La réalisation de cette mission se reflète dans l’influence des Roses sur leur entourage. En effet, 81% d’entre elles ont influencé au moins une personne dans leur entourage à commencer ou à recommencer à faire du sport (selon l’étude des impacts des Roses réalisée en 2016). De plus, l’équipe mobilise des femmes de partout au Québec. Ce sont 12 régions qui sont représentées en passant par Amqui jusqu’à Gatineau», souligne Marie-Josée Gervais, cofondatrice des Roses.

Le mouvement des Roses traverse encore aussi les frontières encore cette année. L’équipe des Roses des Pyrénées, la filiale française des Roses, se joindra aux participantes québécoises lors du défi en septembre 2020. Cette année, l’équipe française regroupe deux fois plus de femmes que l’an dernier.

Regard scientifique sur les Roses

Cette année, grâce à un partenariat avec l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR), les Roses pourront bénéficier d’un regard scientifique sur leur processus de mise en forme.

C’est qu’une équipe multidisciplinaire de chercheures de l’UQTR issue des Départements des sciences de l’activité physique, Marie-Claude Rivard, de psychologie, Paule Miquelon, et des sciences infirmières, Lyne Cloutier, entamera une étude sur les répercussions de ce processus sur la santé des femmes à court, moyen et long terme.

Déjà 60% des Roses ont répondu à l’appel et participeront à l’étude.

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des