Le talent de chez nous aux Jeux du Québec

Le talent de chez nous aux Jeux du Québec
Équipe de hockey féminin - Mauricie (Photo : Photo courtoisie)

DÉFI SPORTIF. Ce sont 15 athlètes demeurant sur le territoire de la MRC de Maskinongé qui porteront les couleurs de la Mauricie lors de la 54e Finale des Jeux du Québec. L’évènement d’envergure se déroulera du 1er au 9 mars dans la grande région de Québec.

Dans cette délégation, on retrouve de jeunes joueuses de hockey talentueuses pour qui cette première expérience aux Jeux du Québec risque de se transformer en moment inoubliable.

Le 16 janvier dernier, au terme d’un camp d’évaluation, la composition de l’équipe féminine de hockey a été dévoilée. Ainsi, Anne-Sophie Gauthier de Saint-Étienne-des-Grès, Rosemary St-Yves et Aryelle Gendron de Saint-Paulin ont obtenu leur place dans l’alignement. Pour sa part, le père d’Aryelle, André Gendron sera de la partie en tant qu’entraîneur adjoint de cette formation. «C’est une expérience qu’on va vivre en famille. J’ai déjà eu la chance de participer aux Jeux du Québec en cross-country il y a plusieurs années. Je sais un petit peu ce que les athlètes vont vivre. C’est comme les Jeux olympiques, mais pour les jeunes. Ma fille est fébrile», témoigne M. Gendron.

Ce dernier aura le bonheur et la chance de diriger sa fille Aryelle, mais également un groupe de joueuses déterminées à bien représenter la Mauricie. Derrière le banc, il sera accompagné de l’entraîneur-chef François Milot, et des adjoints Carl Fournier et Maxime Lantagne. Il estime que sa formation a tous les ingrédients pour connaître du succès à Québec. «On a une attaque très rapide et une défensive assez étanche. Notre force, ce sera devant le filet! Nos deux gardiennes Pénélope Cardinal et Tamara Gérin-Lajoie sont excellentes. Il va falloir profiter de nos chances à l’attaque. On vise toujours les grands honneurs, mais on va prendre ça un match à la fois. Notre objectif, c’est de bien performer d’abord», explique-t-il.

«On vise toujours les grands honneurs, mais on va prendre ça un match à la fois.»

– André Gendron

André Gendron est d’ailleurs confiant que ses protégées de Saint-Paulin contribueront de belle façon aux performances de l’équipe. «Aryelle, c’est une petite leader. C’est une fille qui se donne à tous les matchs. Elle va donner son 100% pour l’équipe. On l’appelle notre petite Gallagher parce que sur la glace, elle ressemble vraiment à Brendan Gallagher du Canadien de Montréal. Elle se démarque par sa fougue et son leadership. Quant à Rosemary, c’est une amie à Aryelle. En plus d’être grande, elle a un bon coup de patin. Elle est rapide, un peu comme Connor McDavid des Oilers d’Edmonton. Elle mérite amplement ce qui lui arrive elle aussi.»

On reconnait dans la voix de l’entraîneur un homme fier de pouvoir diriger cette équipe féminine. Il devient le troisième entraîneur de la MRC de Maskinongé à faire le voyage avec la délégation de la Mauricie cet hiver, après Donald Marchand (Saint-Mathieu-du-Parc) en badminton et Cynthia Gerbeau (Sainte-Ursule) en haltérophilie. «On m’a demandé si j’étais intéressé et j’ai accepté. J’aime beaucoup le hockey. Je suis entraîneur au niveau senior et bantam AA féminin. Je suis bien flatté de pouvoir occuper ce rôle. Je suis aussi heureux qu’Aryelle puisse connaître ça et qu’elle puisse vivre ça au moins une fois dans sa vie. Je vais la voir performer tous les jours et la voir s’épanouir avec ses amies au hockey, mais aussi à travers toutes les activités organisées là-bas. De mon côté, j’entends vivre l’aventure en tant qu’entraîneur, mais aussi en tant que père», confie-t-il.

En saison régulière, Aryelle Gendron (centre) et Rosemary St-Yves (aile gauche) évoluent avec les Rafales de la Mauricie bantam AA. Signe que l’année 2019 sera mémorable pour ces joueuses, en décembre dernier, leur équipe a remporté les grands honneurs de sa catégorie lors de la 23e édition du Tournoi provincial de hockey féminin de Laval.

Hockey masculin

Toujours en hockey, Gabriel Chapdelaine de Saint-Paulin représentera lui aussi la Mauricie lors de cette même 54e Finale des Jeux du Québec. Le jeune attaquant, qui en est à sa première saison pour l’équipe du Séminaire St-Joseph – M16, a été sélectionné au sein de la délégation régionale de hockey sur glace au niveau masculin.

Athlètes de la MRC de Maskinongé à surveiller

Marguerite Lamy – Plongeon – Saint-Sévère

Kénia Vallières –  Judo – Charette

Élisabeth Lefebvre – Judo – Saint-Boniface

Félix Désaulniers – Badminton – Saint-Boniface

Arianne Lavoie – Badminton – Saint-Alexis-des-Monts

Thomas Masson – Haltérophilie – Sainte-Ursule

Gabriel Collin – Tennis de table – Saint-Barnabé

Félix Duchaine – Tennis de table – Saint-Étienne-des-Grès

Thomas Lopez – Trampoline – Saint-Étienne-des-Grès

Nelly-Kim Dupont – Gymnastique – Saint-Étienne-des-Grès

Sarah-Jane Giguère – Patinage artistique – Saint-Étienne-des-Grès

Anne-Sophie Gauthier – Hockey féminin – Saint-Étienne-des-Grès

Rosemary St-Yves – Hockey féminin – Saint-Paulin

Aryelle Gendron – Hockey féminin – Saint-Paulin

Gabriel Chapdelaine – Hockey masculin – Saint-Paulin

Mélodie Du Berger – Ringuette – Saint-Étienne-des-Grès (Délégation du Centre-du-Québec)

Maélie Samson – Ringuette – Saint-Élie-de-Caxton (Délégation du Centre-du-Québec)

Suivez Pier-Olivier Gagnon sur Twitter: @POGagnon 

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des