Le Fight Night est de retour: oserez-vous?

Photo de Jonathan Cossette
Par Jonathan Cossette
Le Fight Night est de retour: oserez-vous?
Jacques Nault, vice-président et associés de FightNight, est accompagné de son président et autres associés de FightNight, Benjamin H. Théberge.

BOXE. Le gala de boxe amateur aux allures professionnelles est de retour en Mauricie. Que vous soyez débutant ou que vous ayez plus de 30 combats d’expérience, c’est votre chance de vous inscrire en vue du prochain gala qui aura lieu le 25 mai prochain. De nouveau cette année, l’organisation du Fight Night est en négociations avec une maison de production montréalaise dans le but de faire rayonner ses boxeurs à travers un grand diffuseur comme Canal D ou Canal Z, par exemple. Les entrevues pré-combat et la captation du spectacle font partie des projets sur la table. «L’an dernier, nous avons comblé tous nos combats. On s’est affilié avec huit ou neuf gyms et nous avons eu plusieurs commanditaires. On peut dire que ce fut un grand succès!», lance Benjamin H. Théberge, président et associés de FightNight. «Fight Night, c’est un évènement sécuritaire et on invite les gens à venir essayer et surmonter leur peur. On a ajouté des gens à notre équipe, mais ils nous restent de la place comme commanditaire et comme organisateur, en plus de la place pour des combattants, bien sûr.» «Notre rôle cette année est de oui, en faire une télésérie, mais aussi rejoindre le plus de gyms possible et le plus de participants possible. On prend les inscriptions depuis le 25 janvier jusqu’au 18 février. Ensuite, nous annoncerons les gens sélectionnés. Vous savez, nous devons respecter plusieurs normes alors les combats sont organisés selon la grandeur, l’âge et la catégorie de poids.» Certains boxeurs ont déjà exprimé leur intérêt pour un possible retour, comme c’est le cas pour le Trifluvien Pat «Le Coq» Pépin. L’ancien participant Michaël Paré, qui avait perdu 25 lbs et qui s’est découvert une véritable passion depuis le premier gala, s’est quant à lui joint aux organisateurs. Le coût de la soirée sera établi à 25$ (en prévente) pour la section «Pit». La section «Ring Side» (VIP / Assis) sera à 30$ (en prévente), tandis que les tables seront disponibles à 400$. Tout près de 600 spectateurs sont attendus pour l’évènement. Environ 10 à 12 combats seront organisés à nouveau cette année. «On aimerait vraiment attirer la clientèle féminine également. L’an dernier, nous n’avions pas eu d’inscription pour des combats de femmes», ajoute M. H. Théberge. L’endroit du Fight Night n’est pas encore déterminé. L’an dernier, l’évènement avait été présenté à la bâtisse industrielle de Trois-Rivières. Celle-ci fait toujours partie des lieux potentiels au 25 mai prochain, tout comme le Complexe Laviolette.    

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des