Le Bellemare de Louiseville passe en finale de la LHSAAAQ

Daniel Birru dbirru@lechodemaskinonge.ca

Le Bellemare de Louiseville passe en finale de la LHSAAAQ
Le Bellemare accède à la série finale de la LHSAAQ où il affrontera les Bisons de Granby, à compter de vendredi le 15 avril. (Photo : Archives)

LOUISEVILLE.

Le Bellemare de Louiseville s’est qualifié en série finale de la Ligue de hockey sénior AAA du Québec (LHSAAAQ) à la suite d’une victoire de 4-2 face au Métal Perreault de Donnacona. Il s’apprête maintenant à affronter les Bisons de Granby lors de la série finale.

L’entraîneur-chef du Bellemare, Dean Lygitsakos, a tenu à souligner la résilience de son équipe à travers les deux dernières années pour finir par arriver où elle en est maintenant. Les multiples arrêts de jeu liés à la pandémie ont grandement nuit au progrès de l’équipe sur la glace, notamment le synchronisme entre les joueurs, mais le coach assure que l’équipe a bien su se relever pour jouer des excellents matchs depuis le retour au jeu.

Après une défaite lors du premier match face au Métal Perreault, l’équipe s’est relevée pour remporter trois matchs d’affilée – et la série. « La première partie nous a vraiment allumé parce qu’on savait qu’on pouvait faire mieux. On s’est buté à un gardien de buts extrêmement solide en Mathieu Dugas, qui a été vraiment performant lors des quatre rencontres, et je pense que ça a changé la donne. Ça a été des matchs très serrés, et on est contents d’avoir battu une bonne équipe. On arrive maintenant prêts pour la dernière vague de notre aventure, » dit Dean Lygitsakos.

L’entraîneur que les joueurs ont eu à faire plusieurs sacrifices pour se rendre où ils sont, et qu’ils sont maintenant à quatre victoires de concrétiser tout cela. Pour cette dernière vague, il sait que son équipe devra faire face à de l’adversité solide pour pouvoir vaincre les Bisons, en finale. Ceux qui ont battu les Loups de La Tuque dans leur série de demi-finale en cinq matchs sont dotés, selon Lygitsakos, de beaucoup de caractère.

« C’est une équipe qui est en croissance constante depuis des années, et je pense qu’ils ont maintenant attient leur apogée. Beaucoup de talent offensif, une attaque dévastatrice, un gardien de but extrêmement solide en Marc-Antoine Dufour, qui fait un travail colossal depuis le début des séries. »

Selon lui, la série finale mettra de l’avant la bataille de deux marchés complètement différents, Louiseville étant situé dans le plus petit marché du Québec, et Granby dans le plus grand. Il fait référence à la lutte « David contre Goliath » pour illustrer la situation, mais a voit cette série comme étant une opportunité pour son équipe de prouver de quoi elle est capable.

De plus, la contribution de l’équipe à la fondation du Manoir Ronald-McDonald de Québec a été une source de motivation supérieure pour le Bellemare. C’est une cause que les membres de l’équipe tiennent collectivement très à cœur, et ils continuent de dédier chacune de leur victoire à cette fondation en faisant un don.

Le Bellemare a par ailleurs annoncé, en fin d’après-midi mardi, qu’il jouera son premier match de la série au Vieux Colisée de Trois-Rivières, le vendredi 15 avril. L’horaire complet, ainsi que les sites des matchs, ont été annoncés dans une publication Facebook.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires