LBSAM: Louiseville et Saint-Paulin parmi les sept équipes en lice

Photo de Jonathan Cossette
Par Jonathan Cossette
LBSAM: Louiseville et Saint-Paulin parmi les sept équipes en lice

Du baseball à sept équipes. Voilà comment sera orchestrée la saison de la Ligue de baseball senior A de la Mauricie, cet été, après de nombreuses réflexions de part et d’autre.

En effet, il n’y a que Saint-Paulin, Louiseville, Sainte-Anne-de-la-Pérade, Nicolet, Trois-Rivières-Ouest, Cap-de-la-Madeleine et Pointe-du-Lac qui ont accepté de revenir au jeu. Étant donné que le feu vert du gouvernement est venu un peu plus tard, la saison régulière ne comportera que huit rencontres au lieu de 16. C’est donc dire que Notre-Dame-du-Mont-Carmel, Sainte-Ursule, Saint-Tite, Saint-Étienne-des-Grès et Saint-Maurice ont mis leurs activités sur pause le temps d’un été. «Les Patriotes vont prendre une année sabbatique. Après avoir été consultés sur le plan de relance de Baseball Québec, une majorité de nos joueurs ne voulaient pas jouer selon les mesures de distanciation et d’hygiène proposées», rapporte Mario Paillé, entraîneur des Patriotes de Sainte-Ursule.

L’an dernier, les Loups de Louiseville avaient été sacrés champions de la saison régulière en terminant au premier rang du classement général avec 14 victoires et deux seules défaites. La formation de Fernand Lebeau avait également remporté les séries éliminatoires contre les représentants de Nicolet au cours d’une série deux de trois.

À Saint-Maurice, l’équipe a tourné la page assez rapidement sur la prochaine saison. «Habituellement, on pratique au début du mois mars et on n’avait pas commencé. On a fait notre deuil. Lorsqu’ils ont annoncé que la saison recommençait, c’était avec des règlements différents et on n’était pas intéressé. C’était beaucoup d’organisation de dernière minute», explique Louis-Philippe Prince, entraîneur et gouverneur des Condors de Saint-Maurice.

«Plusieurs gars ont des enfants et d’autres soignent des bobos. Un été off va faire du bien à tout le monde. Je suis confiant que tout le monde va être de retour l’année prochaine.»

Du côté des A’s Stratos de Notre-Dame-du-Mont-Carmel, plusieurs raisons ont fait en sorte que l’on en vienne à une telle décision de remettre à l’an prochain le retour au jeu. «Il y a eu plusieurs facteurs qui ont mené à un vote unanime de la part des joueurs pour ne pas revenir», lance Raphaël Blais, gouverneur des A’s Stratos de Notre-Dame-du-Mont-Carmel, et vice-président du volet discipline et réglementation du circuit. «Il y avait tellement de règlements impliquant la COVID-19 et beaucoup d’incertitude aussi, à savoir que les règlements pourraient changer en cours de saison. Il y avait aussi l’augmentation des coûts pour les joueurs, notamment du coût par match.»

«La perte de commanditaires entre aussi en ligne de compte pour certaines équipes. De mon côté, notre commanditaire majeur est Stratos et on s’entend très bien. Par contre, je me voyais mal aller lui demander de l’argent alors que son restaurant est demeuré fermé pendant plusieurs semaines. Pour d’autres équipes, il fallait aussi que les municipalités acceptent de soumettre au retour du baseball avec des règles sanitaires. Tout était correct avec Notre-Dame-du-Mont-Carmel et ce n’est pas ce qui nous a fait reculer.»

Il n’est pas surprenant non plus de voir la formation de Saint-Tite reculer face à cette nouvelle saison. On se souviendra que les Sénateurs avaient de fréquents problèmes à trouver des joueurs l’an dernier.

«Ce n’est pas vraiment le manque de joueurs qui nous a fait reculer, mais bien la règlementation. De mon côté, j’en mange du baseball, même à 48 ans, mais je veux jouer au baseball et non avec des règlements de balle donnée. La plupart des joueurs avec qui j’ai parlé pensaient comme moi», mentionne l’entraîneur-chef des Sénateurs, Luc Vézina.

La ligue a également adopté un règlement spécial pour les 125 joueurs inactifs, soit l’interdiction de se joindre à une autre équipe. «Certains sont contre et moi-même, j’aurais voulu jouer cet été. Par contre, c’est déjà exceptionnel qu’il y ait du baseball et la LBSAM a pris la bonne décision», ajoute M. Blais. «En tant que joueur, je suis déçu, mais en tant que vice-président, c’est une décision logique de la part de la ligue. Il faut comprendre que les joueurs qui iraient jouer ailleurs en attendant voleraient la place de joueurs réguliers.»

Pour suivre les activités de la LBSAM, visitez le https://kreezee.com/baseball/ligue/ligue-de-baseball-senior-a-de-la-mauricie/7811. Les premières balles ont été lancées ce dimanche 5 juillet, à Louiseville, Sainte-Anne-de-la-Pérade et Trois-Rivières-Ouest.

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des