La polyvalence de Kelly-Ann Ricard

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
La polyvalence de Kelly-Ann Ricard
(Photo : Patrick Vaillancourt)

BASEBALL. Avec seulement cinq années d’expérience au baseball mineur, Kelly-Ann Ricard de Saint-Étienne-des-Grès impressionne déjà. 

En plus d’être polyvalente avec la possibilité d’évoluer à différentes positions, elle fera partie des Pink sox, l’équipe féminine de la Mauricie chez les moins de 14 ans, et elle a pris part au camp de sélection d’équipe Québec en début de semaine dernière.

La jeune fille de 14 ans était inscrite dans un profil en gymnastique jusqu’à l’âge de 10 ans, et c’est alors qu’elle est en 6e année qu’elle décide d’effectuer le changement pour le profil baseball à l’Académie des Estacades.

« La gymnastique ça me passionnait mois qu’avant, et ça commençait à faire beaucoup avec les compétitions. Je suis allée en baseball, et je m’amuse beaucoup plus au baseball. Je veux performer aussi. »

Kelly-Ann est en mesure d’évoluer à différentes positions: arrêt-court, 2e but, lanceuse et champ centre. « Une de mes forces c’est de voler des buts. Je ne suis pas une fille qui va frapper loin, mais régulièrement.

Un total de 45 filles participaient au camp de sélection U-14 lundi dernier pour obtenir une des 20 places disponibles sur l’équipe Québec. Il s’agissait de sa deuxième expérience au camp de sélection. Il faut préciser que l’équipe Québec des moins de 14 ans est un camp de développement pendant tout l’été. Il n’y a pas de matchs compétitifs à ce niveau comme chez les U-16. Il s’agit d’une préparation pour le prochain niveau.

Kelly-Ann évolue aussi avec les des garçons dans la ligue locale de St-Étienne-des-Grès.

« Ça me dérange pas de jouer contre des filles ou des garçons. L’an passé j’étais la seule fille en sports-études. Au début tu fais le saut, mais après on s’habitue. Mais ce n’est pas le même esprit d’équipe. C’est meilleur chez les filles que chez les gars. »

Le baseball est une histoire de famille chez les Ricard. Le père Marcelyn est président du baseball mineur de St-Étienne-des-Grès, sa conjointe Annie Leblanc s’implique au sein du baseball féminin dans la région, et en plus de jouer, Kelly-Ann donne aussi de son temps pour donner des conseils pour les jeunes filles de 4-5 ans. Ce n’est pas mon père qui m’a dit de m’impliquer, c’est moi qui le voulais. Je vais aussi suivre mon cours d’arbitre pour arbitrer chez les filles atomes« , lance la jeune fille de 14 ans avec assurance.

Sans voir trop loin, Kelly-Ann indique qu’elle veut se tailler une place pour les Jeux du Québec en 2023.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires