Des élèves sensibilisés à l’intégrité, à la persévérance et au respect

Des élèves sensibilisés à l’intégrité, à la persévérance et au respect
Guylaine Dumont, ambassadrice de l'esprit sportif, cofondatrice de Sport'Aide, ancienne joueuse de volleyball de plage et ex-olympienne.

L’ex-olympienne Guylaine Dumont de passage dans la région

ÉDUCATION.  Les élèves des écoles primaires de Saint-Léon-le-Grand et de Yamachiche ont eu la chance de partager un moment avec Guylaine Dumont, ambassadrice de l’esprit sportif, cofondatrice de Sport’Aide et ancienne joueuse de volleyball de plage pour l’équipe canadienne aux Jeux olympiques.  Sa visite dans la région, le 14 mai dernier, s’inscrivait dans le cadre du projet des ambassadrices et ambassadeurs de l’esprit sportif ayant pour but de promouvoir les valeurs positives du sport dans les écoles du Québec. «Je suis ici pour partager avec les élèves l’importance des valeurs dans le sport, comme la persévérance, le respect et l’intégrité. Ces valeurs m’ont beaucoup aidée dans ma carrière. J’aurais pu ne pas faire les olympiques. Ma persévérance et ma passion pour le volleyball m’ont permis d’atteindre ce rêve et s’accrocher à un rêve, c’est important. Si tu ne l’atteins pas, au moins tu auras donné ton maximum pour y arriver et ça c’est aussi important», souligne Guylaine Dumont.

Guylaine Dumont, ambassadrice de l’esprit sportif, cofondatrice de Sport’Aide, ancienne joueuse de volleyball de plage et ex-olympienne. Photo Pier-Olivier Gagnon
L’ex-olympienne a débuté sa carrière en volleyball à l’âge de 14 ans. Cofondatrice de l’organisme Sport’Aide qui offre des services d’accompagnement, d’écoute et d’orientation pour les jeunes sportifs victimes d’abus et de violence, madame Dumont a accumulé, entre 1989 et 2005, douze titres canadiens, dont neuf en volleyball de plage et trois en volleyball intérieur. Elle a notamment marqué l’histoire du volleyball canadien en terminant au cinquième rang aux Jeux olympiques d’Athènes en 2004 à l’âge de 36 ans. En juin 2016, elle a été intronisée au Temple de la renommée de Volleyball Canada. Madame Dumont a aussi contribué à la mise en place de la plateforme Web http://SportBienetre.ca/ qui sert de guichet unique aux jeunes sportifs, bénévoles, entraîneurs, officiels, parents et administrateurs à la recherche d’information et de références sur des ressources spécialisées. Lors de sa visite à l’école primaire Omer-Jules Désaulniers de Yamachiche et à l’école primaire de Saint-Léon-le-Grand, Mme Dumont a partagé aux jeunes les faits marquants de sa carrière et a rappelé l’importance de s’amuser dans le sport. «J’aurais pu moi-même refuser d’accomplir mon rêve olympique pour plusieurs raisons. Ce ne fut pas facile, j’ai travaillé sur moi-même et je suis fière d’avoir réussi. Je ne voulais pas vivre avec le regret d’avoir eu la chance d’y participer et de ne pas avoir saisi l’opportunité», admet l’ancienne joueuse de volleyball. Cette dernière estime qu’il reste encore beaucoup d’éducation à faire dans le sport auprès des athlètes, des parents et des entraîneurs. C’est sur cet aspect qu’elle consacre désormais son après-carrière comme thérapeute en relation d’aide spécialisée en milieu sportif et comme conférencière. «Il y a des choses parfois qui sont banalisées dans le sport. Il y a de la sensibilisation à faire. Le sport, c’est très positif, mais il faut travailler à prévenir la violence, les abus et les mauvaises pratiques». Suivez Pier-Olivier Gagnon sur Twitter: @POGagnon

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires