Ben Milot forme la relève

Ben Milot forme la relève
(Photo : courtoisie)

MOTOCROSS. Habitué de parcourir le Québec avec le Milot Land Tour, Ben Milot a connu un été bien différent des autres. Avec l’annulation des festivals, le pilote de freestyle motocross a lui aussi été touché par la pandémie.

Chaque été, depuis dix ans, Ben Milot présente des spectacles de freestyle motocross dans plus d’une trentaine d’événements de la province.

Devant l’impossibilité de se produire cette année, le pilote originaire de Yamachiche a choisi de partager son expérience et ses connaissances en motocross avec les jeunes adeptes de ce sport. «J’avais de la demande pour du coaching et je ne pouvais pas en faire parce que j’étais toujours parti. Ce printemps, comme tout était arrêté, je me suis tourné de bord. J’ai commencé à donner des cours privés à des jeunes et à des groupes. J’ai eu beaucoup de plaisir», souligne-t-il.

Benoit Milot a changé la vocation de son site d’entrainement et a décidé de l’ouvrir au public. «Je pensais faire deux ou trois journées de cours, mais finalement, j’ai répété ça chaque fin de semaine. Je recevais des jeunes de 5 à 12 ans provenant de partout au Québec. C’est toujours surprenant de les voir aller», admet le pilote.

Des cours appréciés

L’Académie Ben Milot connait un immense succès. L’été dernier, pas moins de 150 jeunes se sont rendus à Yamachiche pour rencontrer leur idole et pratiquer leurs techniques. «Je suis agréablement surpris de la réponse. C’est super motivant. Je me rends compte qu’il y a de la demande pour ça, qu’il n’y a pas beaucoup de circuits dans la région et qu’il manque peut-être un peu d’encadrement. On fait suivre des cours de natation aux enfants, mais pourquoi en motocross les jeunes sont envoyés sur une moto sans aucune formation? C’est illogique. De là l’importance de leur offrir un minimum», confie Ben Milot.

«Je me rends aussi compte de l’importance de ne pas être juste un pilote surtout dans le contexte actuel. Ce qui m’aide, c’est que je touche à plusieurs affaires en même temps en lien avec le motocross», ajoute-t-il.

Rappelons qu’entre 2012 et 2017, Ben Milot partageait son temps entre la Chine et le Canada. Il a participé au spectacle The House of Dancing Water de Franco Dragone. Le pilote jouait le Red Rider, un des principaux personnages de cette méga-production asiatique. Il a été appelé à effectuer plusieurs figures de motocross en haute voltige lors de 2000 représentations et devant plus de deux millions de personnes.

Travaux majeurs au Milot Land

Cet automne, Ben Milot et son équipe ont complètement réaménagé le Milot Land (site d’entraînement) afin d’offrir de meilleures conditions aux jeunes pilotes. «Ce terrain-là n’était pas fait pour recevoir des gens. À la base, le but c’était vraiment de m’offrir un terrain privé de pratique pour faire de gros sauts avec des rampes. J’ai fait ça pendant plusieurs années, mais la vocation est en train de changer, en fonction de la demande et d’où je suis rendu dans ma carrière. Le coaching prend plus de place. Les travaux réalisés permettent d’offrir une plus grande piste et de nouveaux obstacles. On a également amélioré l’irrigation pour éviter d’annuler des cours l’an prochain», informe Ben Milot.

Du mentorat en ligne

Alors qu’il s’apprête à préparer sa prochaine saison et le 10e anniversaire du Milot Land Tour, en 2021, Ben Milot lance ces jours-ci son tout nouveau programme de formation et de mentorat. «Ça comprend des capsules vidéo, des trucs et des conseils dans une zone privée de mon site Web. Il y aura un programme d’entraînement spécialement conçu pour ceux qui font du motocross. Les jeunes et les moins jeunes qui s’inscrivent auront accès au contenu pendant 12 semaines. Je serai leur coach privé. Ça se fait déjà, mais pas dans le motocross. Je me suis dit pourquoi pas. Ça peut être un beau cadeau de Noël et une belle façon de garder les jeunes accrochés à notre sport», se réjouit-il.

Malgré de nombreuses blessures et une vingtaine de fractures en carrière, Ben Milot n’a jamais abandonné. Il a toujours travaillé d’arrache-pied pour atteindre ses objectifs et a grandement contribué au développement de son sport. Avec son impressionnante feuille de route, il est plus que jamais considéré comme étant la référence dans le monde du motocross au pays.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires