Milwaukee: une murale en l’honneur de Giannis Antetokounmpo, des Bucks

Steve Megargee, The Associated Press
Milwaukee: une murale en l’honneur de Giannis Antetokounmpo, des Bucks

MILWAUKEE — Ayant maintenant une murale en son honneur, Giannis Antetokounmpo aura une présence plus grande que nature au centre-ville de Milwaukee, et ce tout au long de l’année.

La murale fait 53 pieds et demi de haut par 56 pieds et demi de large.

Elle couvre le côté d’un immeuble de trois étages. On y voit Antetokounmpo de dos les mains sur les hanches, dans un maillot des champions en titre de la NBA.

C’est Mauricio Ramirez qui a réalisé la murale. Il l’a signée vendredi, à l’approche du match 6 de la demi-finale de l’Est contre Boston, au Fiserv Forum.

Propulsés par 46 points de Jayson Tatum, les Celtics ont gagné 108-95, ce qui veut dire qu’il y aura un septième match dimanche, à Boston.

Antetokounmpo a récolté 44 points, mais il a manqué de soutien.

Auteur de plusieurs murales à Milwaukee, Ramirez songeait depuis longtemps à créer une oeuvre du genre pour honorer le ‘Greek Freak’.

L’athlète de six pieds 11 a mené les Bucks à leur premier championnat en 50 ans l’année dernière, marquant 50 points lors du sixième et décisif match contre Phoenix.

«Je me disais que ce serait génial de faire une vraie fresque de Giannis, pas dans une ruelle ou sur le côté d’un dépanneur, a dit Ramirez. 

«Nous voulions une bonne visibilité, car c’est ce qu’il a donné à  la ville de Milwaukee.»

Dan Nelson fils, qui a ses billets de saison des Bucks depuis belle lurette et qui possède le bâtiment du 600 East, sur l’avenue Wisconsin, a donné le feu vert à cette murale à cet endroit. 

Ramirez a commencé à y travailler le 25 avril.

Des centaines de partisans se sont réunis pour une cérémonie célébrant l’achèvement de la murale. Beaucoup d’entre eux ont pris la pose pour des autoportraits, devant celle-ci.

Antetokounmpo n’y était pas, se préparant pour le match. Il a récemment dit à quel point il apprécie l’existence de la murale, par contre.

«C’est incroyable, a t-il dit, après un match des séries en cours. Lorsque vous jouez au basket, vous ne vous attendez jamais à une telle chose.

«Vous jouez simplement parce que vous aimez le basket. Je pense que quand vous avez à coeur l’équipe et à la ville, les gens le ressentent. Ils l’apprécient, et des choses comme ça se produisent.»

Le maire de Milwaukee, Cavalier Johnson, a assisté à la cérémonie de vendredi. 

Il a déclaré que la murale est «un nouveau rappel de qui nous sommes comme ville et comme pays», et qu’elle montre que «le rêve américain est bel et bien vivant».

Antetokounmpo a grandi dans la pauvreté en Grèce avant d’arriver à Milwaukee comme 15e choix au repêchage, en 2013.

Il a signé une prolongation de contrat maximale en décembre 2020, plutôt que de devenir joueur autonome à la fin de la saison 2020-21.

Sept mois après avoir signé cette prolongation, Antetokounmpo a été nommé le joueur le plus utile de la finale de la NBA, après avoir mené les Bucks à la conquête du championnat.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires