Violent incendie à Saint-Édouard-de-Maskinongé

Photo de Pier-Olivier Gagnon
Par Pier-Olivier Gagnon
Violent incendie à Saint-Édouard-de-Maskinongé
Le bâtiment est une perte totale.

FEU. Un incendie a complètement détruit le garage de l’entreprise d’excavation Casaubon et Frères, la nuit dernière, à Saint-Édouard-de-Maskinongé. Les pompiers ont reçu l’appel un peu avant 2h. Ce bâtiment de la rue Notre-Dame abritait un garage de mécanique, un atelier de peinture ainsi que deux logements. Le feu a pris naissance dans la partie centrale du bâtiment où se trouvait l’atelier de peinture. Près d’une quarantaine de pompiers ont combattu le brasier. L’incendie a nécessité une troisième alarme. Le Service de sécurité incendie de Saint-Édouard-de-Maskinongé a reçu l’assistance des pompiers de Saint-Justin, Sainte-Ursule, Louiseville, Saint-Léon-le-Grand, Sainte-Angèle-de-Prémont et Saint-Paulin.

Les pompiers ont maîtrisé l’incendie vers 4h ce matin.
«À notre arrivée, il y avait de la fumée et des flammes au niveau du toit. On a rapidement commencé l’extinction. Des pompiers ont confirmé qu’il n’y avait personne à l’intérieur des deux loyers. Les occupants avaient quitté à temps. L’incendie a été maîtrisé vers quatre heures ce matin», explique Dominic Marchand, directeur du Service de sécurité incendie de Saint-Édouard-de-Maskinongé. Les occupants ont été pris en charge par la Croix-Rouge canadienne. Les pompiers ont principalement travaillé en mode défensif afin de protéger un réservoir de propane, une résidence voisine ainsi qu’un autre bâtiment servant d’entreposage. Des pompiers blessés  Lors de l’intervention, trois pompiers de Sainte-Ursule ont été blessés en effectuant une manoeuvre près du bâtiment. «Une explosion est survenue à proximité d’où ils étaient et un mur de briques s’est effondré sur eux. Ils ont été conduits par ambulance à l’hôpital pour traiter d’importantes blessures au bas du corps», rapporte M. Marchand. Pour le moment, impossible de connaître la cause de l’incendie. Une enquête est en cours. Le bâtiment est une perte totale.  

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des