Vague d’incendies criminels à Louiseville

Photo de Rédaction - L'Écho de Maskinongé
Par Rédaction - L'Écho de Maskinongé
Vague d’incendies criminels à Louiseville
(Photo : Photo Les Amis des pompiers de Louiseville - Annie Ringuette)

INCENDIE. Le centre communautaire de Louiseville a été lourdement endommagé par un incendie suspect dimanche après-midi.

Les pompiers du Service de sécurité incendie de la Ville de Louiseville ont initialement été appelés à intervenir à cet endroit vacant et désaffecté pour une alarme incendie, vers 14h50. Lors de leur investigation, ils ont toutefois confirmé la présence d’une importante quantité de fumée à l’intérieur du bâtiment et ont aussitôt sonné l’alarme générale après avoir localisé un incendie.

Selon le maire de Louiseville, Yvon Deshaies, des suspects auraient fracassé la vitre d’un local situé à l’extrémité du bâtiment pour s’y introduire. Ils auraient ensuite vidé des extincteurs avant de mettre le feu au local et de fuir les lieux.

Étant donné l’ampleur du bâtiment et l’aggravation probable, les pompiers de Louiseville ont fait appel à leurs confrères de Maskinongé. Les sapeurs ont mis près d’une heure pour maîtriser les flammes.

La Ville de Louiseville soupçonne que les auteurs de cet incendie suspect sont ceux responsables d’autres incendies survenus sur son territoire au cours des derniers mois. Rappelons que les deux cabanes de patineurs, à la Place Canadel et au Stade de baseball, ont été incendiés dernièrement.

L’assureur de la Ville de Louiseville doit passer lundi pour évaluer les dommages au centre communautaire. Déjà, ces dommages sont qualifiés d’importants par le maire qui indique que le conseil municipal tiendra compte de cette estimation pour déterminer l’avenir du bâtiment. L’édifice avait été évacué, l’automne dernier, après la découverte de fissures dans certains locaux où logeaient des organismes communautaires. Depuis, des ingénieurs s’affairaient à analyser le mouvement du sol et à déterminer les causes de l’apparition de ces fissures. Un rapport est d’ailleurs attendu d’ici un mois.

De son côté, la Sûreté du Québec a ouvert une enquête. Des techniciens en scène d’incendie, des enquêteurs ainsi que des spécialistes du Service d’identité judiciaire se sont présentés sur place pour recueillir des éléments de preuve et éclaircir les circonstances de cet incendie.

Un conteneur a été incendié derrière l’école primaire de Louiseville. Photo Les Amis des pompiers de Louiseville – Annie Ringuette.

Autre épisode

Alors qu’ils s’apprêtaient à compléter leur intervention sur le rang de la Petite-Rivière, les soldats du feu ont été appelés pour éteindre un incendie qui venait d’être allumé dans un conteneur à déchets derrière l’école primaire de Louiseville.

Bien qu’il laisse le soin aux policiers de mettre la main au collet des coupables, le maire de Louiseville demande aux citoyens de communiquer avec les policiers aussitôt qu’ils constatent la présence suspecte de jeunes ou d’individus autour de bâtiments ou d’installations publiques.

Partager cet article

1
COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Sylvain Lacroix Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Sylvain Lacroix
Invité
Sylvain Lacroix

Je suppose que ce sont des jeunes qui ne savaient pas quoi faire de leurs corps pendant la semaine de relâche alors ils ont mis le feu au centre communautaire, à la cabane des patineurs de la Place Canadel et à celle du stade Lesage? Le monde ne respectent plus rien dans notre très belle société d’aujourd’hui entre guillemets. Ça se peut aussi que ça ne soit pas des jeunes mais des adultes mais nous en seront plus long lorsque la police aura mis la main aux collets de ces délinquants et qu’ils auront leur procès devant le juge au…  Lire la suite »