Un Louisevillois devra subir une évaluation

Par superadmin
Un Louisevillois devra subir une évaluation

Éric Dumont, accusé d’agression sexuelle envers des victimes mineures de Louiseville et Yamachiche, devra subir une évaluation sur sa responsabilité criminelle.

Le Louisevillois de 35 ans a été remis en liberté suite à son retour au Palais de Justice hier, mais devra respecter certaines conditions, dont demeurer dans une résidence de Notre-Dame-du-Monts-Carmel, il lui est interdit de communiquer avec les trois présumées victimes de même qu’avec des mineurs à moins d’être en présence d’un adulte, d’être à Louiseville ou Yamachiche et finalement la consommation d’alcool et de drogue et être en possession d’une arme.

Souffrant de schizophrénie, Dumont est accusé d’avoir agressé sexuellement trois jeunes filles entre le 8 et le 16 juillet dernier, en plus de faire face à trois accusations pour séquestrations.

Il reviendra au Palais de Justice de Trois-Rivières le 11 septembre prochain.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires