Un enfant naît dans leur ambulance

Photo de Rédaction - L'Écho de Maskinongé
Par Rédaction - L'Écho de Maskinongé
Un enfant naît dans leur ambulance
Sur la photo

La petite Chrystal Demontigny de Louiseville est née mardi, le 27 octobre dernier, à 16 h 50…dans l’ambulance qui devait transporter sa mère Véronique vers le Centre hospitalier régional de Trois-Rivières. Pressée de voir le jour, la petite fille qui pèse 6 livres et mesure 48 centimètres a fait vivre un moment fort heureux à ses parents, mais aussi aux deux ambulanciers qui ont dû revêtir leur habit de médecin, Dany Abbott et Alain Laflamme.

«J’avais des contractions aux 15 minutes et ça faisait un bon deux heures qu’elles étaient assez fortes. Par la suite, ça s’est rapproché et j’ai senti sa tête. Je savais que ça y était», raconte la jeune mère.

Heureusement, les ambulanciers Dany Abbott et Alain Laflamme sont arrivés juste à temps. «Nous sommes partis en direction de l’hôpital, mais juste avant d’arriver, à environ deux kilomètres, elle (la mère) m’a dit, si je pousse une fois, le bébé va naître», explique l’ambulancier Laflamme qui assistait la maman durant le transport. «J’ai alors crié à mon collègue «ça s’en vient, il n’y a plus de temps à perdre» et il m’a demandé s’il devait s’arrêter. Je lui ai répondu que non et nous avons continué à rouler. Peu de temps après, je voyais sa tête. Le bébé est né en moins d’une minute. Nous sommes donc arrivés à l’hôpital et tout était fait.», ajoute M. Laflamme.

Même si cela se fait rare pour les ambulanciers de Louiseville, il faut cependant dire que la jeune maman était entre de bonnes mains. L’ambulancier Alain Laflamme en était à son deuxième accouchement en 14 ans de carrière et quant à Dany Abbott, pour lui ce fut un des plus beaux moments de sa carrière. «C’est le plus bel appel que j’ai eu dans ma carrière. Habituellement, on est appelé par rapport à des situations tristes. Là, c’était super beau. C’est une fierté», souligne M. Abbott.

Mentionnons également que toute la petite famille va bien. «J’ai été chanceuse, car tout s’est bien passé, il n’y a eu aucune complication. Je n’étais pas stressée et j’avais une totale confiance en les deux ambulanciers. Je les félicite», renchérit la maman.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires