Tragédie en motoneige: la zone de recherche est élargie

Photo de Pier-Olivier Gagnon
Par Pier-Olivier Gagnon
Tragédie en motoneige: la zone de recherche est élargie
(Photo : Photo gracieuseté - Sûreté du Québec)

La Sûreté du Québec poursuit les recherches pour retrouver le corps de la motoneigiste de 55 ans qui a sombré dans la rivière du Loup, dimanche après-midi, à Saint-Alexis-des-Monts.

Les équipes de plongeurs et sauveteurs de la SQ sont à l’oeuvre dans la réserve faunique Mastigouche depuis très tôt lundi matin. Au cours des dernières heures, ils ont élargi la zone de recherche. «Le travail se poursuit. Nous avons vérifié une zone qui mesure environ 100 mètres. Nous avons également découvert un bassin d’eau calme un peu plus loin. Les recherches se poursuivent et sont concentrées à cet endroit. Nos équipes sont sur place jusqu’à la fin de la journée. La situation sera réévaluée ce soir », commente Éloïse Cossette, porte-parole de la Sûreté du Québec, en précisant que 15 policiers travaillent sur les lieux de l’incident.

Deux touristes français ont perdu la vie dans cette expédition en motoneige après avoir chuté dans la rivière du Loup. Le corps d’un jeune garçon de 11 ans a été retrouvé par les plongeurs lundi après-midi. Celui de sa mère âgée de 55 ans est toujours manquant.

La motoneige de la femme et de son fils était la deuxième d’un convoi de trois motoneiges. À l’approche d’un virage près d’un pont, leur véhicule a dévié de sa voie et a plongé dans la rivière. Malheureusement, personne n’a réussi à les sauver.

Selon la SQ, une fausse manoeuvre et le manque d’expérience pourraient être en cause dans cet accident.

Rappelons que la Sûreté du Québec a également fait appel à son hélicoptère pour survoler le secteur ce matin afin d’orienter les recherches.

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des