Des services gratuits d’information juridique en Mauricie

Des services gratuits d’information juridique en Mauricie

Michel Falardeau, président du conseil d’administration, Sonia LeBel, ministre de la Justice et procureure générale du Québec, et Me Andréanne Lascelle-Lavallée, directrice générale, lors de la coupe du ruban pour inaugurer le Centre.

Crédit photo : Photo Audrey Leblanc

JUSTICE. Un nouveau Centre de justice de proximité a ouvert ses portes lundi au 1350, rue Royale (bureau 401) à Trois-Rivières. Des services d’information juridique, de soutien et d’orientation y sont offerts gratuitement, en complémentarité avec les ressources existantes.

De plus, le Centre encourage et fait la promotion des modes de prévention et de règlement des différends tels que la médiation. Deux juristes sont disponibles à temps plein, en personne et par téléphone, avec ou sans rendez-vous pour informer les citoyens de leurs droits et obligations, des options et des recours qui s’offrent à eux, des règles de procédure et plus encore.

Par exemple, une personne pourrait contacter le Centre pour connaître la marche à suivre pour interrompre la perception d’une pension alimentaire. Une personne pourrait également faire appel au Centre pour savoir comment réagir à la suite de la réception d’une mise en demeure ou pour savoir comment assigner un témoin à la Cour dans le contexte d’un procès où elle se représenterait seule.

Ces services gratuits sont offerts à tous les citoyens de la Mauricie. Cela permettra aux citoyens de mieux naviguer au sein de l’appareil judiciaire et allégera également le travail des avocats.

«Nous travaillerons en étroite collaboration avec les services et ressources de la région afin d’orienter les citoyens à la bonne porte lorsque leur situation dépasse le cadre juridique ou lorsqu’un organisme pourrait mieux répondre aux besoins de la personne. Nous n’offrirons pas de conseils juridiques, mais nous pourrons référer des avocats et notaires aux citoyens en cas de besoin», précise la directrice générale du Centre de justice de proximité de la Mauricie, Me Andréanne Lascelle-Lavallée.

Le Centre offrira également des séances d’information, autant à ses bureaux qu’aux locaux d’organisations qui en feront la demande. Le tout également sans frais. Par ailleurs, un espace sera réservé aux étudiants en stage ou en essai clinique. Le Centre de la Mauricie est 9e à être implanté au Québec et a nécessité un investissement de près de 270 000 $.

Poster un Commentaire

avatar