«Dave st’une terreur, Dave st’un tueur ….. Dave yé magané»

Par superadmin
«Dave st’une terreur, Dave st’un tueur ….. Dave yé magané»
Simon Lacroix a joué malgré une sévère blessure aux côtes. Photo www.sbuisson.com

Vous vous souvenez surement de cette célèbre réplique du film «Slap Shot». C’est la première chose qui m’est venue en tête lorsqu’on m’a fait part du bilan final de l’infirmerie à l’issu de la série Cataractes-Voltigeurs.

Nous connaissions déjà l’importante blessure à Christopher DiDomineco, la blessure à un ménisque du genou de Danny Massé, la séparation de l’épaule de Philippe Lefebvre, et des multiples blessures de Gabriel Dumont.

Aujourd’hui, Éric Veilleux a levé le voile sur la nature exacte des blessures des joueurs des Cataractes.

Maxime Legault a joué tous les matchs de séries malgré une importante blessure à l’épaule et aux côtes. Même chose pour le capitaine Simon Lacroix qui était blessé à deux côtes, soit une de chaque côté. Voilà le résultat de plusieurs lancés bloqués.

Pierre-Alexandre Vandall a poursuivi sa mission malgré une importante blessure au poignet. «La décision leur appartenait. Je leur ai dit que s’ils jouaient, c’était pour vrai, mais en fin de compte, la décision finale revenait à eux. C’est ce que j’entends quand je dis que mes gars sont des vrais guerriers», a conclu Éric Veilleux.

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des