36 braconniers arrêtés

Photo de Rédaction - L'Écho de Maskinongé
Par Rédaction - L'Écho de Maskinongé
36 braconniers arrêtés
Des perchaudes auraient été prises illégalement par les personnes impliquées.

LOUISEVILLE. Trente-six personnes soupçonnées de braconnage ont été arrêtées ce matin (13 février) en Mauricie par les agents de protection de la faune.

Elles se seraient adonnées à des pratiques illégales principalement sur le lac Saint-Pierre, dans les municipalités de Yamachiche et de Louiseville.

C’est à la suite d’un travail de surveillance et d’enquête que les agents ont pu réunir suffisamment de preuves pour mettre fin aux activités illégales des individus concernés.

Les faits reprochés concernent la vente, l’achat, la possession illégale et les surplus de limites de poissons, d’oiseaux migrateurs ainsi que de gibier. L’enquête touche également la capture illégale de perchaudes sur le lac Saint‑Pierre ainsi que l’utilisation de poissons appâts vivants, pratique qui est interdite pour la pêche au Québec.

L’opération, baptisée CORMORAN, a mobilisé plus de soixante agents, assistés de l’escouade canine de la Protection de la faune du Québec.

Les personnes visées feront face à un total possible de 70 chefs d’accusation. Si elles sont reconnus coupables, elles sont passibles d’amendes pouvant atteindre 75 000$.

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des