«Elle est spéciale cette élection-là» – Philippe Couillard

Par Rédaction - L'Écho de Maskinongé
«Elle est spéciale cette élection-là» – Philippe Couillard
Sur la scène, le premier ministre sortant était accompagné de ses quatre candidats en Mauricie : Pierre-Michel Auger (Champlain), Marc H. Plante (Maskinongé), Jean-Denis Girard (Trois-Rivières) et Pierre Giguère (Laviolette – Saint-Maurice).

Philippe Couillard à Shawinigan pour mobiliser les militants Par Bernard Lepage. ÉLECTIONS. À moins d’une semaine du scrutin, Philippe Couillard était à Shawinigan mardi soir pour un grand rassemblement de campagne réunissant ses quatre candidats en Mauricie. Environ 150 militants étaient réunis dans le secteur Grand-Mère, au local électoral du candidat libéral de Laviolette – Saint-Maurice, Pierre Giguère. Tout en les remerciant des efforts mis lors des derniers jours pour le vote par anticipation, le premier ministre sortant a exhorté les militants à redoubler d’efforts le 1er octobre. «Elle est spéciale cette élection-là. Elle est serrée. Il y en a beaucoup qui vont se décider à la dernière minute dans l’urne. Il faut y aller encore plus fort», a lancé le chef du Parti libéral du Québec (PLQ) comme un cri de ralliement. Flanqué de ses quatre candidats régionaux, Pierre-Michel Auger (Champlain), Marc H. Plante (Maskinongé), Jean-Denis Girard (Trois-Rivières) et Pierre Giguère (Laviolette – Saint-Maurice), Philippe Couillard a salué le travail de ce dernier dans deux dossiers tout particulièrement : la Maison Aline-Chrétien pour les personnes en fin de vie et l’agrandissement de l’école Sainte-Marie, à Notre-Dame-du-Mont-Carmel.  «Pierre Giguère, c’est un gars qui me donnait l’heure juste quand j’avais des questions pour lui sur les enjeux agricoles par exemple.» Essentiellement, le chef libéral a concentré ses attaques sur la Coalition Avenir Québec (CAQ) et son leader. «La question qu’il faut se poser, c’est ‘’À qui je fais le plus confiance?’’ François Legault raconte qu’on a besoin de jobs à 25$ de l’heure, mais les propriétaires d’entreprises disent qu’à ce salaire-là, ils devront fermer leurs portes. Tu ne peux pas dire que tu connais l’économie quand tu parles comme ça.» Philippe Couillard a rappelé quelques grands engagements du PLQ dans cette campagne : des soins dentaires gratuits pour les jeunes de 16 ans et moins et les aînés à faible revenu; des stationnements gratuits pour les visiteurs dans les CHSLD et un maximum de 7$ dans les hôpitaux (2 premières heures gratuites); un 2e professeur dans les salles de classe de la maternelle et de 1e année pour identifier les  élèves en difficulté; et des ressources supplémentaires dans les écoles (3000 postes), les soins à domicile (1500 postes) et les CHSLD (2000 postes). Le chef libéral a également rappelé que son parti avait créé 215 000 emplois au Québec dans les quatre dernières années, dont 7000 dans la région. «Il y a encore des défis ici, mais le chômage a reculé de 4% dans la région durant notre mandat. Auparavant, on parlait de chômage et de pauvreté pour désigner la Mauricie. Aujourd’hui, on parle d’innovation en donnant l’exemple du DigiHub», a-t-il conclu.

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des
Pierre
Invité
Pierre

Je crois que M. Legault est près de la réalité, Le salaire minimum en l’an 2000 était de 6.90$/h alors que par exemple dans la beauce le salaire dans les usines était de 12 à 13$/h et que dans les grandes villes entre 15 et 19$/h donc c’est presque le double que le salaire minimum puis la différence est d’environ 6 à 10$/h ajoute ceci au salaire minimum actuel de 12$/h. Il y en n’a peut être qui sont trop concentré sur le salaire des spécialistes, après on se demande pourquoi nous avons de la difficulté à recruter à des…  Lire la suite »