Un spectacle au bénéfice des moins chanceux

Un spectacle au bénéfice des moins chanceux

Roger Kemp et Nicolas Gauthier, d'Antan Présent, en compagnie de Simon Lafontaine et Delphine Martinez, propriétaires du Lutin Marmiton de Saint-Élie-de-Caxton.

Crédit photo : (Photo Marie-Eve Veillette)

SORTIE.  Le duo Antan Présent est de retour cette année au sous-sol de l’église de Saint-Élie-de-Caxton. En collaboration avec Le Lutin Marmiton, il proposera un souper-spectacle… délectable!

Plusieurs dates sont proposées d’ici au 29 décembre (21 au 24 et 28-29). En plus de faire plaisir à leurs papilles avec un souper quatre services raffiné, les gens en auront plein les oreilles avec les contes et chansons que livreront Nicolas Gauthier et Roger Kemp.

«Ce sera un spectacle en deux parties», explique M. Kemp. La première mettra en vedette trois contes, dont un (La baleine de Saint-Étienne) où la participation des gens sera sollicitée afin d’identifier trois «inexactitudes» mentionnées par le conteur Nicolas Gauthier.

La deuxième partie sera un peu plus historique et abordera, toujours sous forme de conte, l’exode des travailleurs vers les usines de textiles des États-Unis. «L’inspiration est venue après que Nicolas ait rencontré un Américain qui revenait tous les ans au cimetière de St-Étienne-des-Grès pour s’occuper de la tombe de ses ancêtres», résume M. Kemp.

Ce conte rappellera notamment l’importance de transmettre les valeurs familiales.

Une partie des bénéfices générés par l’événement sera remise à Madeleine Lampron, responsable du comptoir vestimentaire de l’église, pour les paniers de Noël qu’elle offre aux familles moins chanceuses du village.

Le souper-spectacle est offert sur réservation au coût de 60$ (819 221-2150). Possibilité de souper seulement pour 50$.

Antan Présent

Le duo Antan Présent roule sa bosse depuis 2016. Il est né d’une rencontre au gîte de la Vieille Caisse, à Saint-Étienne-des-Grès.

«J’étais président de la Société Saint-Jean-Baptiste de la Mauricie à l’époque. Les propriétaires nous avaient demandé un mât pour installer un drapeau. J’étais présent à l’inauguration et en jasant avec eux, je leur ai dit que je chantais régulièrement chez les personnes âgées. Dans les semaines suivantes, ils m’ont mis en contact avec Nicolas. Il m’a fait ses contes et aussitôt, j’ai vu la musique que je pourrais y intégrer. On a travaillé ensemble sur un spectacle qu’on a présenté au gîte toute l’année 2016, de façon mensuelle. Ce spectacle était intitulé À la bonne franquette», raconte Roger Kemp.

En 2017, le duo a fait naître un deuxième spectacle, intitulé En r’montant la rivière. Après l’avoir présenté à plusieurs reprises dans la région, il le transportera en France en mai 2019. «C’est un spectacle dans lequel on parle des diables qui ont habité la rivière St-Maurice», précise M. Kemp.

Le troisième spectacle semble lui aussi prometteur. Et le beau de la chose, c’est qu’il est présenté tout près de chez nous… dès maintenant!

Poster un Commentaire

avatar