Plus de 12 000 touristes attendus cet été à Saint-Élie-de-Caxton

Photo de Pier-Olivier Gagnon
Par Pier-Olivier Gagnon
Plus de 12 000 touristes attendus cet été à Saint-Élie-de-Caxton
Robert Gauthier, maire de Saint-Élie-de-Caxton. (Photo : Photo Pier-Olivier Gagnon)

TOURISME. La Municipalité de Saint-Élie-de-Caxton vient de donner le coup d’envoi à sa saison touristique. Le célèbre village de Fred Pellerin se dit prêt à recevoir la visite avec une programmation aussi variée qu’accessible.

Cette période de l’année risque d’être encore une fois très achalandée, estime le maire Robert Gauthier. «Le tourisme culturel caractérise notre municipalité. Nous développons notre offre touristique en fonction des objectifs et des orientations de notre nouvelle Politique culturelle. Des gens de partout viennent nous voir et on veut qu’ils restent chez nous le plus longtemps possible», explique d’abord M. Gauthier.

«Le tourisme est un enjeu majeur de développement économique pour notre village. Il y a des retombées très importantes dans notre milieu qui découlent du tourisme. Et, depuis le début, un facteur qui contribue à cette réussite c’est l’implication successive des conseils municipaux en place», précise-t-il.

La Municipalité de Saint-Élie-de-Caxton rappelle que son principal défi est de diversifier son offre touristique. «Bien sûr, Saint-Élie est connue à cause de Fred Pellerin. Sa notoriété ne change pas. Les gens l’aiment et on veut que ça continue. On prévoit toujours inclure Fred dans notre offre touristique, mais on doit aussi se diversifier», commente le maire s’appuyant sur une étude réalisée en 2017 par un spécialiste.

Par ailleurs, Saint-Élie-de-Caxton n’a toujours pas eu de communication directe avec Fred Pellerin depuis la controverse entourant son absence de la dernière Féerie de Noël. La municipalité entame la dernière année de son contrat avec le populaire conteur pour le matériel diffusé lors des balades audioguidées.

Rendez-vous avec la culture et la musique

Saint-Élie-de-Caxton a préparé des activités pour tous les goûts et pour tous les types de clientèles. En plus de miser sur la traverse de lutins toujours aussi mystérieuse et sur son arbre à paparmanes, situé derrière l’église, la municipalité propose une généreuse programmation d’artistes, d’artisanes et d’artisans qui partageront leur talent et leur savoir-faire tout au long de l’été au Garage de la culture.

Les Jeudis 5 à 7 sont de retour pour la période estivale, et ce, à compter du 27 juin. Le public est invité à assister aux prestations en direct d’artistes locaux. De plus, le sentier botanique garni de magnifiques fleurs demeure un des attraits à découvrir ou à revisiter. Ce dernier accueillera une exposition d’œuvres géantes faites de matériaux recyclés de l’éco-sculpteur Yvon Gaussirand de Saint-Jean-Port-Joli.

Toujours un succès depuis la première édition, le marché public est organisé toutes les deux semaines, les dimanches, du 16 juin au 20 octobre.

Puis, le Garage de la culture sera transformé en salle de spectacle à trois reprises cet été. Les Tireux d’Roches (29 juin), Tire le coyote (13 juillet) et Mathilde Duval-Laplante et son band (24 août) seront en spectacle. Les billets sont en vente sur le site touristique de la municipalité sous l’onglet Garage de la culture.

Finalement, la Fête nationale sera célébrée les 23 et 24 juin à Saint-Élie-de-Caxton sous le thème «24 heures de pures traditions». Un spectacle gratuit sera offert par Maxime Tremblay et son groupe le 24 juin à 17h.

Balades audioguidées

En ce qui a trait à la balade audioguidée avec la voix de Fred Pellerin, cette activité est de retour cette année. Les visiteurs pourront parcourir les rues à pied, se servir des vélos en libre-service «Vélo Bonbon» ou embarquer à bord des carrioles pour faire la visite audioguidée du village. La municipalité profitera d’un décret ministériel qui l’autorisera à circuler normalement dans les rues de la municipalité comme elle le faisait auparavant.

D’ici à ce qu’elle obtienne la confirmation écrite du ministre des Transports, les carrioles pourront circuler dans les rues à condition que celles-ci soient fermées à toute autre circulation. À cet effet, le député Simon Allaire a confirmé l’octroi d’une aide financière d’environ 2 000$ pour aider la municipalité à sécuriser la voie publique et assurer la tenue de l’activité. Cette mesure de sécurité préventive devrait être nécessaire uniquement en début de saison.

«Nous avons eu la confirmation verbale qu’on pourrait de nouveau circuler avec nos carrioles, mais nous attendons la lettre. Afin de respecter les réservations que nous avons déjà, nous allons fermer les rues lorsqu’il sera nécessaire. 92 % des gens qui veulent faire la visite guidée la font en carrioles. C’était important de maintenir cette activité et je salue le travail du bureau du député Simon Allaire qui nous a permis de cheminer dans ce dossier», explique Robert Gauthier.

La programmation détaillée des activités de la saison touristique 2019 est disponible sur: http://tourisme.st-elie-de-caxton.ca/

Suivez Pier-Olivier Gagnon sur Twitter: @POGagnon

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des