La bibliothèque déménage à l’église

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
La bibliothèque déménage à l’église
Bibliothèque municipale de Saint-Boniface. (Photo : Hebdo Patrick Vaillancourt)

SAINT-BONIFACE.  La municipalité de Saint-Boniface a annoncé par voie de communiqué que la bibliothèque municipale allait être relocalisée à la sacristie de l’église.

« Pour le Conseil, il n’a jamais été question d’une fermeture prolongée de ce lieu de culture », a mentionné le maire Pierre Désaulniers lors d’une séance de travail avec les élus qui a eu lieu le 27 janvier dernier.

La municipalité a conclu une entente avec la Fabrique pour que la bibliothèque soit relocalisée à la sacristie de l’église, et ce, à coût nettement inférieur que prévu à l’origine. Les prochaines semaines serviront à mettre en place une collection plus restreinte, ainsi que des nouveautés, qui seront accessibles aux abonnés.

La réouverture est estimée pour la mi-avril 2022. Les détails suivront dans les prochaines semaines ainsi que l’horaire qui sera fait en fonction des besoins.

Même si la bibliothèque est temporairement fermée, tous les services en ligne offerts par le Réseau BIBLIO CQLM demeurent disponibles à la population. L’abonnement en ligne est toujours accessible et permet d’avoir accès aux livres numériques, revues, journaux, formations en ligne, bases de données de généalogie, jeux d’évasion, catalogue de recherche bibli et cie, et ce, 24 heures sur 24. Il faut simplement vous rendre sur le site Biblietcie.ca avec votre carte d’usager pour vous inscrire.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Nancy Lacerte
Nancy Lacerte
3 mois

Comme vous le savez, l’hôtel de ville de St-Boniface est fermé à cause des moisissures. Au lieu de relocaliser les employés dans un local et de laisser la bibliothèque comme elle était, ils ont démantelé la bibliothèque et y ont déménagé les employés et maintenant ils veulent bien paraître en rouvrant une « mini-bibliothèque » dans la sacristie. La solution la plus simple aurait été de laisser les employés qui le pouvaient en télétravail et louer un local pour les services essentiels aux citoyens et laisser la bibliothèque où elle était. D’autant plus qu’avec la fermeture de l’hôtel de ville, il n’y a plus aucune activité autre que les sports extérieurs et l’aréna dans le village. Si on avait gardé notre bibliothèque, certaines activités auraient pu y être organisées. C’est vraiment une décision ridicule du maire et du conseil.