DeadMan’s Prophecy s’illustre au Quebec Rock Contest

DeadMan’s Prophecy s’illustre au Quebec Rock Contest
Tommy Larivière, Carl Rodrigue, Francis De Carufel (derrière) et Dave Lambert Pagé forment le groupe DeadMan's Prophecy. (Photo : Anouk St-Vincent)

MUSIQUE. Avec la pandémie, la dernière année fut assez difficile à traverser pour les groupes de musique et les artistes qui ont vu la plupart de leurs contrats être annulés ou reportés.

Le groupe DeadMan’s Prophecy a trouvé une belle façon de rebondir de cette mauvaise période en participant au Quebec Rock Contest dans la catégorie Composition métal. « Nous avions décidé de nous inscrire, car nous avions seulement fait deux spectacles entre la deuxième et la troisième vague de la pandémie lors de la réouverture des bars. Mis à part le fait de pratiquer et de composer, c’était assez tranquille pour nous. On voulait seulement jouer quelque part et s’amuser. On s’en allait là sans trop d’attente », révèle le batteur du groupe, Francis De Carufel.

Les prestations offertes par cette formation de musique métal lui ont finalement permis de remporter la première position du concours et différents prix qui totalisent une valeur de 25 000 $. « Nous étions quand même confiants d’offrir de belles performances, mais on ne s’attendait pas vraiment à gagner. Au départ, j’étais surpris. Tu ne le réalises pas sur le coup. Nous étions évidemment très heureux. C’était un moment spécial. C’est une belle visibilité pour nous. Ça nous ouvre de belles portes pour la suite », admet le porte-parole du groupe.

Le jury évaluait notamment l’originalité des compositions, la technique et la performance globale du groupe sur la scène.

Cette première grande expérience a donné la chance à la formation louisevilloise de faire le saut dans la cour des grands.

Suite à son passage à Québec, DeadMan’s Prophecy s’est vu remettre son laissez-passer pour participer au festival de musique Rock La Cauze de Victoriaville, le 7 août dernier. « C’était juste incroyable. C’était un rêve pour moi de jouer sur une scène extérieure et dans un festival. Il y avait une équipe de techniciens professionnels pour nous aider à placer nos instruments et pour faire les tests de son. C’était gigantesque. Le son était malade. On sentait les vibrations jusque dans notre corps. C’était la plus grosse scène sur laquelle nous avions joué jusqu’ici », raconte M. De Carufel.

« Nous avons eu un bel accueil. Ce fut un honneur pour nous de jouer sur la scène de ce festival-là. Les commentaires ont été positifs à notre endroit », ajoute-t-il.

DeadMan’s Prophecy a été fondé en 2014 par le batteur Francis De Carufel et le guitariste Tommy Larivière. À eux se sont ajoutés le chanteur et bassiste Carl Rodrigue et le guitariste Dave Lambert Pagé l’année suivante.

Après avoir sorti leur premier EP l’an dernier, les membres du groupe se préparent à entrer en studio pour enregistrer leur premier album.

DeadMan’s Prophecy prendra également la route lors des prochains mois dans le cadre du Breakout Tour. La formation émergente s’arrêtera entre autres à Québec, Ottawa, Trois-Rivières, Drummondville, Kingston et Cornwall entre les mois de septembre et décembre 2021.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires