Un objectif de 170 000$ pour la Guignolée des médias Mauricie et Centre-du-Québec

Par marie_eve_alarie
Un objectif de 170 000$ pour la Guignolée des médias Mauricie et Centre-du-Québec
Steve Renaud, coordonnateur de la Guignolée des médias en Mauricie/Centre-du Québec, Daniel Pagé, directeur du Maxi & Cie de Trois-Rivières, et les ambassadeurs Catherine Gaudreault (Cogeco Media 106,9 FM et Rythme FM), Cassandre Forcier-Martin (TVA Trois-Rivières), Guillaume Gingras (Bell Media - 94,7 Rouge et Énergie 102,3), Amélie St-Pierre (Hebdos de la Mauricie), Rebecca Pépin (Noovo Mauricie), Nathalie Simard (Country Pop 92,9), Rosie Lafrance-Marcotte (VIA 90,5) et Stéphanie Veillette (Country Pop 103,1). (Photo : (Photo Marie-Eve Alarie))

La 22e Guignolée des médias Mauricie et Centre-du-Québec est en cours jusqu’au 31 décembre. La classique collecte de rue aura lieu le jeudi 1er décembre aux quatre coins du territoire.

Pour l’occasion, des centaines de bénévoles seront au rendez-vous à différents coins de rue de la Mauricie et du Centre-du-Québec pour récolter argent et denrées non périssables. D’ailleurs, la collecte sur rue reprendra à Louiseville, après une pause d’un an.

« On veut sensibiliser la population aux problèmes de pauvreté présents dans la région, encore plus cette année, afin que tout le monde puisse se nourrir convenablement pour les Fêtes, souligne Steve Renaud, coordonnateur de la Guignolée des médias Mauricie et Centre-du-Québec.

Chaque année, la collecte de fonds permet de concevoir 5300 paniers de Noël, une initiative qui touche près de 20 000 personnes à travers la région. Pour répondre aux demandes cette année, la Guignolée des médias espère amasser au moins 170 000$ et huit tonnes de denrées non périssables.

L’argent et les denrées amassés seront remis à neuf organismes du territoire, soit le Centre d’action bénévole de Grand-Mère, le Centre d’action bénévole de la Moraine, le Centre d’action bénévole de la MRC de Bécancour, le Centre d’action bénévole de la MRC de Maskinongé, le Centre du Plateau Laval (Bécancour), Moisson Mauricie/Centre-du-Québec, les Artisans de la Paix (Trois-Rivières), le Centre Roland-Bertrand (Shawinigan) et le Centre La Ressource (Nicolet).

« Avec la hausse fulgurante des demandes d’aide alimentaire dans les derniers mois, on s’attend aussi à une hausse des demandes de paniers de Noël, témoigne Caroline Chartier, directrice générale adjointe du Centre Roland-Bertrand à Shawinigan. Toutes les personnes vivant de l’insécurité alimentaire doivent faire une demande auprès de l’organisme de leur secteur. Il n’y a pas de honte à demander du soutien. L’insécurité alimentaire, c’est dès que tu te poses la question »comment je vais me nourrir demain? » »

Mme Chartier voit de plus en plus de personnes seules, d’aînés, d’étudiants et même de travailleurs qui n’arrivent plus à joindre les deux bouts venir demander de l’aide alimentaire.Le plus récent Bilan Faim de Moisson Mauricie/Centre-du-Québec fait état de 31 466 personnes qui ont recours à l’aide alimentaire dans la région chaque mois, comparativement à 26 492 personnes en 2021.

« La nourriture, c’est la base de tout »

Les épiceries Provigo et Maxi de la région renouvellent leur partenariat avec la Guignolée. Les clients pourront effectuer un don à la caisse ou encore laisser des denrées non périssables dans les bacs prévus à cet effet. « Nourrir les gens, c’est notre métier, notre travail, notre quotidien. Nous savons à quel point il est essentiel pour les familles d’avoir de la nourriture sur la table, et pas seulement pendant les Fêtes, soutient Daniel Pagé, directeur du Maxi & Cie de Trois-Rivières. La nourriture, c’est la base de tout. C’est pourquoi les magasins Provigo et Maxi de la région ont choisi de s’impliquer encore cette année pour soutenir les comptoirs d’aide alimentaire qui jouent un rôle primordial au sein de notre communauté. Ensemble, nous pouvons vraiment faire la différence »

En plus de pouvoir compter sur l’ensemble des médias des deux régions impliquées, neuf ambassadeurs participeront de façon plus active aux activités entourant la Guignolée des médias. Il s’agit de Cassandre Forcier-Martin (TVA Trois- Rivières), Catherine Gaudreault (Cogeco Média – 106,9 FM et Rythme FM 100.1), Guillaume Gingras (Bell Média – Énergie 102,3 et 94,7 Rouge FM), Rosie Lafrance-Marcotte (VIA 90,5), Julie Michaud (Le Nouvelliste), Rebecca Pépin (Noovo Mauricie), Nathalie Simard (Country Pop 92,9), Amélie St-Pierre (Hebdos de la Mauricie) et Stéphanie Veillette (Country Pop 103,1).

La population a jusqu’au 31 décembre pour faire un don d’argent ou de denrées. Il est aussi possible de faire un don de 10$ en textant « NOEL » au 20222 ou de faire un don en ligne au guignolee.ca.

L’organisation de la Guignolée des médias dans la région lance aussi un appel aux entreprises de la région afin qu’elles organisent des collectes auprès de leurs employés. Les entreprises  intéressées à réaliser une telle collecte de denrées et de dons en argent peuvent appeler au 819 840-2829, poste 302 ou à steve@beaudoinrp.com afin qu’il puisse faire le lien avec l’organisme du territoire concerné.

Depuis 21 ans, la Guignolée des médias de la Mauricie et Centre-du-Québec a permis de recueillir plus de 2,23 M$ et près de 310 tonnes de denrées.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires