Un adolescent de Saint-Paulin conseille le ministre de la Santé et des Services sociaux

Par superadmin
Un adolescent de Saint-Paulin conseille le ministre de la Santé et des Services sociaux
Antoine Lysaught-Nantel

C’est le jeune Antoine Lysaught-Nantel, de Saint-Paulin, qui a été choisi parmi un grand nombre d’adolescents pour siéger au Réseau conseil de la gang allumée, cuvée 2010-2011, comme représentant officiel de la grande région de la Mauricie-Centre-du-Québec.

Le Réseau conseil de la gang allumée est un regroupement sélect qui constitue, en quelque sorte, un groupe témoin pour le ministre et le ministère de la Santé et des Services sociaux en matière de prévention du tabagisme juvénile. Il regroupe 16 garçons et filles de niveau secondaire âgés de 13 à 16 ans, à raison d’un représentant par région administrative du Québec.

 

C’est Monsieur Yves Bolduc qui préside personnellement le Réseau conseil de la gang allumée, cet important groupe de travail qui, depuis maintenant neuf ans, donne la parole aux adolescentes et aux adolescents québécois. Âgé de 14 ans, Antoine Lysaught-Nantel fréquente l’école secondaire des Chutes, à Shawinigan. La lutte au tabagisme est une cause qui lui tient à cœur, car il trouve dommage de voir les jeunes se faire arnaquer par l’industrie du tabac. Très dynamique et engagé dans son milieu, Antoine fait partie de la gang allumée de son école, est actif au sein du conseil étudiant et préside sa classe.

 

Pourquoi a-t-il postulé au Réseau conseil de la gang allumée? «Parce que je désirais faire ma part pour changer le monde et combattre les compagnies de tabac», a-t-il lancé. En siégeant au Réseau conseil, il sait qu’il pourra échanger des idées avec beaucoup d’autres jeunes et qu’il vivra des moments inoubliables. Son projet d’avenir? Faire des étincelles dans le ciel en devenant pyrotechnicien.

Participer à des actions nationales

Dans le cadre de son mandat de deux ans au sein du Réseau conseil de la gang allumée, Antoine travaille en équipe avec les 15 autres jeunes membres et avec des adultes du ministère de la Santé et des Services sociaux et du Conseil québécois sur le tabac et la santé. Lui et ses jeunes pairs de la cuvée 2010-2011 se sont rencontrés une première fois à la mi-avril pour jeter les bases de leurs actions futures, qui les amèneront à se prononcer officiellement sur un certain nombre de dossiers reliés au tabagisme juvénile et à agir sur la place publique.

 

Antoine collabore aussi à la production de la revue POF (Pas obligé de fumer), qui sera distribuée à l’automne dans toutes les écoles, centres jeunesse et maisons des jeunes du Québec. Avec les autres membres du Réseau conseil de la gang allumée, il s’investira prochainement dans un dossier qui lui tient particulièrement à cœur: la fumée secondaire en présence d’enfants dans les voitures.

 

Suivez Antoine de près au cours des prochains mois, car vous verrez, cet adolescent de Saint-Paulin n’a pas fini de faire parler de lui.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires