Opération Nez rouge fait relâche

Opération Nez rouge fait relâche
Moins de gens ont sollicité le service de raccompagnement d'Opération Nez rouge dans la région.

COMMUNAUTÉ. Dans le contexte sanitaire actuel et après analyse de l’impact de la pandémie sur la logistique du service, Opération Nez rouge, en collaboration avec la santé publique, a pris la décision de ne pas offrir son service de raccompagnement dans le temps des Fêtes, cette année.

Dans la MRC de Maskinongé, c’est la Maison de jeunes l’Éveil jeunesse qui assurait le service depuis cinq ans avec une centrale satellite basée à Louiseville. L’organisme se préparait d’ailleurs à organiser la sixième édition au moment où la décision a été communiquée. «C’est dommage, car pour nous c’était une source de financement, mais il aurait été difficile de maintenir le service dans les circonstances actuelles. Il aurait fallu se réorganiser, réaménager la centrale et il y avait des risques pour les bénévoles qui s’impliquent. Ils ont à utiliser les voitures des gens. Comme nous avons à cœur la sécurité de tout le monde, c’était la bonne décision à prendre», indique le coordonnateur, Marc Bellemare.

L’an dernier, la Maison de jeunes l’Éveil jeunesse de Louiseville avait dressé un bilan positif de la cinquième édition. Ce sont 136 raccompagnements qui avaient été effectués par les bénévoles sur le territoire. Avec un plus grand nombre de participants, la centrale satellite de Louiseville avait réussi à couvrir un plus grand territoire et à effectuer des raccompagnements sur une plus longue distance. L’organisme avait également remarqué une plus grande participation du milieu des affaires dans le service de raccompagnement.

Le succès de cette édition avait permis au coordonnateur de confirmer le retour du service cette année, lui qui réfléchissait à avoir la pleine autonomie d’Opération Nez rouge dans la MRC de Maskinongé. «Le service commençait à être bien implanté et connu dans la région. Il était apprécié des gens. On avait aussi de très bons partenaires. On va maintenant se concentrer sur la planification de la prochaine édition», mentionne M. Bellemare.

Malgré cette pause, Opération Nez rouge entend tout de même poursuivre sa mission de promotion d’une consommation responsable avec une nouvelle campagne de sensibilisation adaptée à la situation sanitaire, laquelle sera dévoilée en novembre.

La population est invitée à planifier, en tout temps, un retour à la maison sécuritaire en appelant un proche, un taxi ou en désignant un chauffeur.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires