L’Escale fête à son tour ses finissants

L’Escale fête à son tour ses finissants
Les finissants de l'Escale ont effectué le lancer du mortier sur le terrain de football pour souligner, de façon symbolique, la fin de leur secondaire. (Photo : courtoisie)

ÉDUCATION. Les finissants de l’école secondaire l’Escale de Louiseville ont pu se retrouver une dernière fois avant de prendre le chemin du collégial. Tout le personnel de l’établissement a préparé un événement soulignant la fin du parcours secondaire des élèves finissants.

Quelque 90 élèves de cinquième secondaire avaient été invités à prendre part à cette activité qui se tenait le 29 juin dernier. De ce nombre, un peu plus de 80 élèves se sont déplacés pour y participer. La plupart d’entre eux avaient, pour l’occasion, revêtu leur robe de bal ou leur complet.

À leur arrivée, les finissants étaient tous conviés à fouler le tapis rouge et à entrer dans l’école où ils étaient attendus. Après avoir été accueillis comme il se doit, les élèves se voyaient remettre un mortier, une attestation de fin d’études et ils avaient rendez-vous pour une prise de photos.

Sur la place d’accueil, un peu moins d’une centaine de pupitres avaient été installés sur lesquels se trouvaient des sacs cadeaux identifiés au nom de chacun des finissants. Les élèves recevaient ensuite leur gilet des finissants, leur album et procédaient à la signature de ce précieux souvenir en portant le masque et les gants, selon un trajet préétabli.

«C’est une journée bien spéciale pour nos jeunes. C’est la remise de l’album des finissants. Pour eux, ça veut dire que c’est la fin du secondaire. On souligne différemment la fin de ce chapitre important cette année, mais ça demeure quand même émouvant», confie Kathya Paquin, directrice.

«On a fait ce qu’on a pu, ajoute-t-elle. On peut dire mission accomplie parce que le travail a été bien fait. On sent que les jeunes ont bien apprécié. En même temps, on ne voulait pas répéter ce qui avait été fait ailleurs. On voulait faire différent!»

Évidemment, les règles de distanciation et d’hygiène imposées par la santé publique ont été appliquées et respectées tout au long de l’événement.

Célébrer à deux mètres de distance

Pour les finissants de l’Escale, ce parcours de cinq ans a été parsemé d’obstacles de toutes sortes et d’embûches. Il s’est d’ailleurs terminé de façon abrupte et à distance en raison de la pandémie de la COVID-19.  Néanmoins, ce qui importe, c’est le résultat. La semaine dernière, les finissants avaient le cœur à la fête et on peut facilement les comprendre.

«Ce qui est le plus difficile c’est de partager ce moment-là avec eux en gardant nos distances. À l’Escale, nous sommes proches de nos élèves. On forme une grande famille. J’aurais aimé les coller, les serrer dans mes bras ou juste les féliciter avec une poignée de main. J’ai la chance de les voir chaque jour depuis le début du secondaire et je me rappelle de beaux souvenirs. J’avais une belle proximité avec eux», confie Mme Paquin, avec les larmes aux yeux.

Équipe en or

Si cet après-midi était entièrement consacré à souligner la réussite des finissants, la direction de l’école n’a pas manqué l’occasion de reconnaître le travail remarquable accompli par le personnel enseignant tout au long de cette année scolaire un peu particulière.

«J’ai une super équipe. Notre équipe-école a été présente lors des derniers mois et jusqu’à la toute dernière journée pour nos élèves et les parents. J’ai reçu beaucoup de commentaires des parents pour nous remercier. Ils ont senti notre soutien et ils nous ont fait part que leur enfant avait bien été accompagné. En fin d’année scolaire, tout notre personnel était mobilisé et on a offert tous les services de l’école, mais en ligne. La COVID-19 a amené son lot de défis. Par contre, nous avons su nous adapter rapidement. J’ai pu compter encore une fois sur la participation des membres du personnel aujourd’hui et je suis très heureuse de ça», exprime la directrice.

Souvent trop pressés par le temps et la fin de l’année scolaire, les enseignants qui ne pouvaient généralement laisser leurs traces dans les albums des finissants ont finalement pu rédiger des mots personnalisés pour chacun de leurs élèves à l’ordinateur. Ces messages ont été imprimés et insérés à l’intérieur des albums avant la distribution.

Bal des finissants

Aussitôt qu’elle obtiendra l’autorisation de la santé publique et du ministère de l’Éducation, la direction de l’école secondaire l’Escale de Louiseville promet d’organiser le traditionnel bal des finissants. L’établissement confirme que l’événement se déroulera à la Ferme Nouvelle-France de Sainte-Angèle-de-Prémont.

 

Suivez Pier-Olivier Gagnon sur Twitter: @POGagnon

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des