L’Escale déroule le tapis rouge pour ses finissants

L’Escale déroule le tapis rouge pour ses finissants
(Photo : Pier-Olivier Gagnon)

LOUISEVILLE. C’est une fin d’année scolaire pas comme les autres pour les élèves du secondaire. Privés de leur bal, les finissants de l’école l’Escale ont été accueillis avec un tapis rouge alors qu’ils se rendaient chercher leurs effets personnels et vider leur casier, le 11 mai dernier.

Ophélie St-Antoine, finissante de l’école secondaire l’Escale

Cette initiative est une idée originale de Joanie Francoeur, technicienne en loisirs et de Jenny Cloutier, technicienne en éducation spécialisée. Ces deux intervenantes cherchaient à souligner d’une façon particulière la fin du parcours au secondaire des finissants dont l’année scolaire à l’école s’est terminée prématurément en raison de la pandémie de la COVID-19.

Lors de cette journée, les 85 finissants ont franchi les portes de l’établissement pour une dernière fois et ils ont défilé sur le tapis rouge avant d’être accueillis sous une pluie d’applaudissements par les membres du personnel qui formaient une haie d’honneur. «Les élèves sont entrés dans l’école un à un en respectant les directives des gens sur place. Ce retour à l’école s’est fait en respectant les règles d’hygiène et de distanciation. Ç’a été très touchant comme moment. C’était une grande surprise, car aucun élève n’avait été avisé de ça. Il y a eu des émotions, des larmes et des sourires», raconte Kathya Paquin, directrice de l’école.

Virginie Ménard, finissante de l’école secondaire l’Escale

Bal des finissants

L’école secondaire l’Escale promet à ses finissants d’organiser un événement de plus grande envergure pour célébrer leur graduation lorsque le gouvernement l’autorisera. La direction n’écarte pas non plus l’idée de tenir un autre événement distinct pour la remise de l’album des finissants  et la signature de celui-ci. «On a profité du retour à l’école de nos élèves pour les rassurer et leur dire qu’on fera quelque chose plus tard, car la fin du secondaire c’est très important pour eux et ça mérite d’être souligné en grand», admet Mme Paquin.

Nicolas Vallières, finissant de l’école secondaire l’Escale.

«On a toujours célébré ce moment marquant d’une belle façon à l’Escale et on veut poursuivre cette tradition. Nos élèves ont toujours hâte d’arriver devant le tapis rouge avec leur habit ou leur robe et la voiture pour l’occasion. En plus, cette année, notre école fête son 50e anniversaire. On voulait ajouter à cet événement-là une saveur cinquantième. Il reste juste à savoir quand on pourra le faire. Ça peut aller à l’automne comme en 2021», poursuit-elle.

Une fin d’année à distance

Bien que les élèves aient été invités à libérer leur casier et qu’ils ne puissent plus remettre les pieds à l’Escale avant septembre prochain, l’année scolaire n’est pas terminée pour autant. Les enseignants offrent de l’enseignement à distance jusqu’à la mi-juin. «Le personnel est fidèle au poste. C’est une nouvelle façon de faire. Il a fallu s’approprier toute la technologie et s’adapter à de nouvelles méthodes de travail pour assurer les suivis et garder contact avec nos élèves qui sont à la maison. Il a aussi fallu se revirer de bord rapidement quand la pandémie est arrivée et que les écoles ont été fermées parce qu’on n’utilisait pas ces outils, mais ç’a bien été dans l’ensemble. Tout se fait en ligne depuis», explique Kathya Paquin.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires