Le Noël du pauvre lance un appel à la générosité

Le Noël du pauvre lance un appel à la générosité
Pierrette Plante, présidente du Noël du pauvre de Louiseville. (Photo : Pier-Olivier Gagnon)

COMMUNAUTÉ. La pandémie de COVID-19 amène les organismes communautaires à revoir leurs façons de faire, mais les besoins, eux, demeurent toujours aussi grands qu’avant.

Le Noël du pauvre de Louiseville, dont la mission est de venir en aide aux familles démunies, est privé cette année de cinq activités de financement, dont la principale est le traditionnel souper spaghetti qui se tenait au restaurant La Porte de la Mauricie à Yamachiche. Cet événement majeur rassemblait chaque année 550 personnes et permettait d’amasser près de 14 000$ pour la cause. La 30e édition de ce souper ne peut avoir lieu ce mois-ci en raison de la crise sanitaire. «La pandémie nous force à faire les choses différemment. Ça demande une grosse adaptation, car on doit quand même continuer de répondre aux demandes d’aide», reconnait la présidente, Pierrette Plante.

Cette année, à défaut de pouvoir faire son porte-à-porte, le Noël du pauvre de Louiseville misera notamment sur la collecte aux caisses des marchés IGA, Métro, Maxi et Tigre géant, la sollicitation aux entreprises ainsi que sur les sommes amassées le soir du téléthon par téléphone, en ligne ou en personne. «Les gens doivent se sentir bien à l’aise de contribuer ou non au Noël du pauvre. On ne peut pas forcer personne. Si les gens sont capables de donner, on demande qu’ils le fassent. Nous vivons des moments difficiles avec la pandémie et c’est important d’être généreux. J’ai bien confiance que les gens vont répondre à cet appel», indique Mme Plante.

La présidente souligne que les activités dans les écoles primaire et secondaire sont maintenues, mais celles-ci se dérouleront sans rassemblement.

Par contre, contrairement aux années passées, les 110 tirelires qui étaient déposées dans les commerces du centre-ville de Louiseville n’ont pas été distribuées pour la campagne actuelle.

Hausse des demandes d’aide

Le Noël du pauvre de Louiseville, comme plusieurs autres organismes de bienfaisance, anticipe une augmentation des demandes d’aide à l’approche du temps des Fêtes. «On s’attend évidemment à avoir plus de demandes. La cause prend plus d’importance cette année, car plusieurs familles ont été éprouvées par la pandémie», confie Pierrette Plante, en remerciant au passage son équipe de bénévoles qui s’activent sur le terrain.

Le Noël du pauvre de Louiseville redistribue environ 40 000 $ à près de 250 familles du milieu chaque année. L’aide est remise sous forme de bons d’achats d’épicerie. Un comité est d’ailleurs chargé d’évaluer les différentes demandes, selon des critères bien précis.

Téléthon du Noël du pauvre

Le 62e téléthon du Noël du pauvre aura lieu le 27 novembre à la salle J.-Antonio-Thompson de Trois-Rivières. En raison des mesures sanitaires découlant de la pandémie, la soirée se déroulera sans public. Le spectacle sera diffusé sur les ondes d’ICI Radio-Canada Mauricie-Centre-du-Québec.

«On demande aux gens d’appeler au numéro qui sera affiché à l’écran ou de venir porter directement leur don en argent à l’hôtel de ville de Louiseville, en respectant les règles sanitaires en vigueur, entre 17h et 22h. Je tiens à remercier à l’avance la population pour leur générosité et leur soutien. C’est important d’aider et de s’entraider. C’est une année très spéciale. C’est encore plus difficile chez les gens dans le besoin», conclut Mme Plante.

Les personnes qui le souhaitent peuvent également faire un don en ligne sur: https://lenoeldupauvre.com/

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires