La supercentenaire de Louiseville

La supercentenaire de Louiseville
(Photo : (Archives L'Echo))

Ce jeudi 10 mars marque un anniversaire exceptionnel à Louiseville alors que Marie-Anne Lacombe-Doucet célébrera son 110e anniversaire. Habitant la résidence Avellin-Dalcourt, elle devient ainsi une supercentenaire, un qualificatif accordé seulement aux gens de 110 ans et plus.

Née en 1912 à Saint-Édouard–de-Maskinongé, la doyenne de la Mauricie habitait encore dans sa maison il y a à peine deux ans. Elle a aussi conduit sa voiture jusqu’à l’âge de 94 ans. À l’occasion de son 105e anniversaire (photo), elle avait confié à L’Écho qu’elle veillait à toujours occuper son temps. «Je pense que c’est ça le secret. Quand t’es occupée, ça va bien. Je me sens bien et j’ai la santé. Je n’ai aucun mal. La santé, c’est un cadeau de la vie. J’ai toujours fait ce que j’aimais. Je suis bien entourée et la vie continue. »

Soulignons que statistiquement, un centenaire sur 1000 atteint ou dépasse l’âge de 110 ans. Quand Marie-Anne Lacombe-Doucet est née en 1912, l’espérance de vie des femmes au Canada était de 60 ans. En janvier dernier, Cécile Edith Klein, la doyenne au Canada, s’éteignait à Montréal à l’âge vénérable de 114 ans. (B.L.)

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires