Encore plus de sarrasin au menu pour les deux ans de l’Épicurium

Par superadmin
Encore plus de sarrasin au menu pour les deux ans de l’Épicurium

Pour souligner son deuxième anniversaire, l’Épicurium désire mettre en valeur plus que jamais le patrimoine de Louiseville et de la région à son menu.

Lors des consultations publiques tenues en janvier dernier par la SADC de Maskinongé sur la revitalisation du centre-ville de Louiseville en vue d’un plan directeur, la mise en valeur du sarrasin à longueur d’année était ressortie comme élément important par la population. Outre les dix jours du festival de la galette, on ne retrouve à peu près pas de sarrasin dans les menus des restaurants de Louiseville. Les aubergistes s’intéressant au projet de revitalisation de près se sont dit qu’ils allaient offrir aux clients l’occasion de savourer cette farine bourrée d’éléments nutritifs.

Stéphane Bernier et Éric Monette, qui célébreront le deuxième anniversaire de leur auberge le 31 août prochain, sont fiers de présenter le Princesse Louise. Ce gâteau est une version du populaire Reine-Élizabeth que leur chef, Scott Botosan, a revu, façon pays du sarrasin avec la farine du Moulin de la Carrière. Les aubergistes en ont profité pour rebaptiser ce dessert du nom de celle à qui Louiseville doit le sien depuis 1880, pour faire un clin d’œil à son histoire.

D’autres exclusivités mettent en valeur la farine de ce coin de pays. Déjà, les visiteurs du gîte pouvaient goûter, lors de leur séjour, à la gaufre de sarrasin et à la traditionnelle galette, farcie à la saucisse de sanglier.

Pour les menus du midi et du soir, les aubergistes et leur chef ont développé des bols en coquilles de sarrasin pour présenter les salades-repas aux épicuriens de la MRC de Maskinongé. La salade de Jules, une César à la mode de chez nous avec du bacon du Rieur Sanglier de Yamachiche plutôt que l’habituel bacon de porc, la Royale truite fumée, avec l’irremplaçable poisson fumé et mariné de Fumée des Monts de Saint-Alexis et la printanière tout en légumes font le délice des amateurs de salade. Le bol mangeable ajoute donc un élément nourrissant et craquant dans tout les sens du terme.

Le chef Botosan a également concocté une soupe à l’oignon et à la bière de sarrasin avec croûtons de fromage Baluchon pour rendre hommage à l’Ambrée de sarrasin de la Micro-brasserie de la Nouvelle-France et au désormais célèbre fromage de Champlain en Mauricie.

Le chef est déjà à mijoter de nouvelles trouvailles pour le Festival de la galette de sarrasin et pour la table d’hôte des Fêtes.

La salle à manger est ouverte à l’année à tous pour les dîners du mercredi au vendredi et pour les soupers du jeudi au samedi ou sur réservation pour un groupe en tout temps. Pour informations ou réservations : 819-228-8408

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires