Vue sur… Francine Gaudet

Par superadmin
Vue sur… Francine Gaudet

L’élément déclencheur de votre saut en politique fédérale?

Le déclic, c’est cette passion de travailler pour les gens. J’ai eu de grands succès en étant députée de 2003 à 2007, dont le projet d’hôpital à Louiseville. C’est ce qui me motive parce qu’on dit souvent que les gens sont désabusés, qu’ils y croient plus ou moins, mais je me dis que je suis une porteuse d’espoir.

Ce qui vous rend heureuse?

C’est d’être bien entourée. De ma famille, de mes amis et d’être entourée de gens que j’aime.

Ce qui vous indigne ou vous met en colère?

La mesquinerie et l’hypocrisie.

Avec quelle personnalité de par le monde aimeriez-vous prendre un café?

Ça mérite réflexion… Je pense que je prendrais un café avec un grand créateur. Avec Guy Laliberté. Parce que je pense que dans notre vie de tous les jours, on se doit d’être créatif et innovateur, d’être génial, et on a besoin de l’inspiration de ces gens-là qui ont su dépasser les frontières.

Un livre ou un film qui vous a marquée?

Autant en emporte le vent

Votre modèle en politique?

Pierre-Elliot Trudeau

Le pays que vous aimeriez visiter?

L’Italie. Ah! Venise avec les gondoles! C’est tellement romantique! Mais je n’y suis jamais allée, alors c’est un rêve et je continue d’y rêver.

Ce qui définit le mieux le comté de Berthier-Maskinongé?

Sa grande richesse et sa grande diversité. La richesse des gens qui y habitent, et sa diversité sur le plan de son économie. C’est un milieu rural, urbain, agricole, industriel. C’est vraiment sa grande richesse.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires