Vigile pour Lac-Mégantic à Trois-Rivières

Par superadmin
Vigile pour Lac-Mégantic à Trois-Rivières

L’instigatrice d’une vigile trifluvienne en support aux sinistrés de Lac-Mégantic, Caroline Mercier, se dit «dévastée de l’intérieur» par ce qui s’est passé dans son alma mater.

La Trifluvienne d’adoption depuis 20 ans a décidé de prendre les choses en main pour épauler à sa façon, les citoyens de son coin de pays d’origine.

«J’ai grandi à Fatima. J’ai de la famille encore là-bas. J’avais de la peine et de l’inquiétude. Je me sentais impuissante», confie-t-elle.

«Je me suis impliquée parce que je croyais que les gens avaient besoin de réconfort», ajoute-t-elle.

«Injuste»

Sereine dans sa tristesse, Caroline Mercier qualifie la tragédie «d’injuste».

«Ça aurait pu arriver à un kilomètre de là, dans un endroit où il n’y avait pas de monde autour, en pleine nature», se désole-t-elle.

Contrairement à certains citoyens de Lac-Mégantic, la femme n’entretient pas de haine envers les dirigeants de Montreal Maine and Atlantic. Elle juge cependant que l’entreprise aurait pu faire mieux.

«Je suis contente de voir que le président de MMA (Ed Burkhardt) a admis une part de responsabilité. On aurait souhaité qu’il le fasse avant, par respect pour les gens qui auraient mérité d’être traités de façon plus humaine».

Solidarité

La vigile prévue pour ce vendredi 21h30 au parc Champlain, en plein cœur du centre-ville, vise «à faire taire nos voix intérieures», souligne Mme Mercier.

«Au lieu d’être en colère, réunissons-nous et démontrons de la solidarité aux gens de Lac-Mégantic. J’espère que les gens comprendront l’importance du geste».

On demande aux gens d’apporter leurs bougies.

Une minute de recueillement est prévue pendant l’événement.

Avis aux intéressés, la Croix-Rouge sera sur place au parc Champlain pour amasser des dons pour les sinistrés.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires