Une première visite du nouveau chef du Bloc québécois dans la région

Photo de Rédaction - L'Écho de Maskinongé
Par Rédaction - L'Écho de Maskinongé
Une première visite du nouveau chef du Bloc québécois dans la région
Yves-François Blanchet

À l’occasion du premier passage de Yves-François Blanchet dans Lanaudière à titre de chef du Bloc québécois, Yves Perron, président du parti, et Gabriel Ste-Marie, député fédéral de Joliette, ont réitéré que leur formation politique est la mieux placée pour représenter les intérêts des Lanaudois.

«Seul le Bloc québécois porte sans compromis la voix de nos concitoyens en ce qui concerne l’environnement, la langue française et le développement de l’économie régionale. Nous avons été les alliés les plus efficaces de nos producteurs de lait. Les valeurs du Bloc sont celles des gens de chez nous. C’est pourquoi en cette année électorale, j’invite Lanaudière à se donner une plus grande force de frappe en élisant un maximum de députés qui travaillent exclusivement pour le Québec et pour notre région », a déclaré M. Perron.

La visite de M. Blanchet, la semaine dernière, s’inscrivait dans le cadre de sa tournée nationale sur le thème :« Ce que le Québec veut, le Bloc le veut ». Le chef du Bloc québécois, M. Perron et M. Ste-Marie ont participé à des activités de financement en compagnie de Mme Véronique Hivon, députée de Joliette à l’Assemblée nationale.

La journée a débuté en matinée aux côtés d’environ 80 militants au restaurant la Porte de la Mauricie, à Yamachiche , dans le comté de Berthier-Maskinongé. Par la suite, M. Blanchet a rejoint plus de 60 militants qui avaient bravé le mauvais temps pour se réunir au Château Joliette afin de discuter d’union des forces souverainistes. « C’est un honneur de représenter les gens de la circonscription de Joliette à la Chambre des communes, des gens de fierté et de coeur ! Nous travaillons fort pour mériter à nouveau leur confiance lors des élections du 21 octobre prochain, mais nous avons aussi bon espoir de faire un gain dans Berthier-Maskinongé», a conclu Gabriel Ste-Marie.

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des