Une première fin de semaine achalandée

Daniel -Birru dbirru@lechodemaskinonge.ca

Une première fin de semaine achalandée
Michel Gaboury, du Club Optimiste de Louiseville. (Photo : L'Écho: Daniel Birru)

FESTIVAL. Le lancement de la 43e édition du -Festival de la galette de sarrasin s’est fait dans la joie et l’enthousiasme, le 1er octobre dernier, alors que les plus grands acteurs du volet organisationnel se sont rassemblés devant l’hôtel de ville pour l’inauguration officielle.

Sur un pavillon installé pour l’occasion, devant l’hôtel de ville, la -Confrérie des sarrasins a ouvert le bal devant une quarantaine de festivaliers présents pour la célébration de l’ouverture du festival. Le maire de -Louiseville, les députés locaux, le président du -Festival, le président d’honneur et le meunier ont repris leur tradition habituelle en inaugurant la farine de sarrasin devant le public, ce qu’ils n’avaient pas fait depuis maintenant trois ans. Ils en ont également profité pour souligner la présence de tous les festivaliers, les commerçants locaux, ainsi que les commanditaires.

« -On est contents de pouvoir reprendre les cordons, ça fait du bien, ça fait beau. Les gens sont heureux, ils sont contents, après deux ans d’absence, de pouvoir relancer le festival, » a dit le maire -Yvon -Deshaies.

« -Il faut comprendre que le sarrasin, c’est chez nous, dans la -MRC de -Maskinongé. Il est élevé et cultivé ici, alors c’est une belle céréale qu’on sort, et c’est fantastique. Comme l’a dit le meunier, c’est bon pour la santé. On veut faire connaître ça le plus possible, » a ajouté M. Deshaies.

Yvon -Deshaies a également profité de la cérémonie d’ouverture pour remettre les clés de la -Ville de -Louiseville au président -André -Auger, pour toute la durée du -Festival.

« -On sent que les gens sont contents. Il y a vraiment de l’effervescence, et il y a beaucoup de monde, » mentionne -Simon -Allaire, député sortant de -Maskinongé, sur les premiers moments du festival. « -Enfin, les commerçants, les -Louisevillois, les gens de la -MRC de -Maskinongé peuvent retrouver l’artère commerciale super dynamique comme on l’aime et comme on la connaît, ce que je trouve super agréable. »

Les invités en ont tous profité pour souligner le travail « sans relâche » des bénévoles, au cours des dernières semaines, pour donner vie au festival.

Yvon Deshaies donne le coup d’envoi au Festival de la galette de Sarrasin. Il est aux côtés de (de gauche à droite): Éric Bouchard, président d’honneur du festival, Yves Perron, député fédéral de Berthier-Maskinongé, Simon Allaire, député provincial sortant de Maskinongé, Anne-Julie Crête, dernière reine meunière du festival, Michel Ringuette, meunier, et André Auger, président du Festival.

Des commerçants heureux de retrouver les rues de -Louiseville

Sur le boulevard -Saint-Laurent, fermé pour faire place au -Festival, l’ambiance des festivaliers est très festive, en ce début de festival. Si ceux qui en sont à leur première présence sont toujours en mode essai, les plus habitués rencontrés par L’Écho se réjouissent de pouvoir regagner les rues à nouveau cette année.

« -Le monde est déjà bien habitué, ça fait trente ans qu’on fait des événements chez nous, » dit fièrement -Yves -Gélinas, de la -Boîte à galette -Gélinas, basée à -Yamachiche. « -Le monde n’est pas trop craintif [quant à la -COVID], je pensais que les gens auraient un peu peur, mais tout le monde a l’air de sortir et de bien aimer ça. » -La -Boîte à galette –

Gélinas sera ouverte pour toute la durée du festival.

Yves Gélinas, de la Boîte à galette Gélinas.

Même son de cloche pour le -Club -Optimiste de -Louiseville, installé dans une roulotte tout près de l’hôtel de ville. « -La soirée [de vendredi] était très surprenante, on avait de la belle température, et ça commence très bien la fin de semaine, » soutient -Michel -Gaboury. « -Quand il y a du monde comme ça, on vend de la galette et on vend du caribou ! » -Le -Club -Optimiste sera ouvert les vendredis, samedis et dimanche de la première et la deuxième fin de semaine de l’événement.

Pour -Julien -Dubreuil, de la -Boulangerie -Artisanale, ce fut un baptême du -Festival de la galette de sarrasin. C’est l’occasion pour lui de faire connaître la boulangerie et les produits qu’ils y vendre, même si ce n’est pas du sarrasin. Il a l’occasion de prendre des leçons de comment iront les choses cette année pour se réajuster, l’an prochain.

C’est sûr que nous, on est une boutique d’alimentation, on n’est pas dans l’allée des saveurs. C’est vraiment un test, pour nous cette année, on va voir comment les choses vont se dérouler. On a bien hâte d’essayer ça.»

Julien -Dubreuil, -Boulangerie -Artisanale, -Louiseville.

Le -Festival de la galette de sarrasin de -Louiseville se déroule toute la semaine du 3 octobre, pour se compléter avec la parade, le dimanche 9 octobre, événement où encore plus de gens sont attendus que lors de la première fin de semaine.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires