Une pause salutaire pour repositionner l’événement

Une pause salutaire pour repositionner l’événement
Louiseville sera beaucoup moins achalandée qu'à l'habitude cet automne. (Photo : Photo archives)

Festival de la galette de sarrasin de Louiseville

COVID-19. Le Festival de la galette de sarrasin de Louiseville s’ajoute à la très longue liste des événements culturels et touristiques annulés en raison de la pandémie du coronavirus. La 42e édition devait avoir lieu du 2 au 11 octobre 2020.

À la suite des directives émises par le gouvernement du Québec demandant l’annulation des festivals et événements culturels de l’été, il devenait inévitable pour le comité organisateur de prendre cette décision afin de protéger la santé et la sécurité des festivaliers, mais aussi des artistes. «C’est avec beaucoup de regret que j’ai annoncé le report de l’évènement en 2021. On avait une certaine pression à savoir où on s’en allait avec le festival. Beaucoup de gens se demandaient s’il avait toujours lieu. De plus, nous étions rendus à signer les contrats avec les artistes. Il fallait prendre une décision et donner une réponse», déclare d’emblée André Auger. «On est trop dans l’inconnu et nous ne sommes pas sécurisés présentement. Le risque était trop élevé d’avoir des pertes financières. L’enjeu était trop grand», précise-t-il.

Le président se dit surtout déçu pour les commerces de la région qui ne pourront malheureusement pas profiter des retombées économiques de cet événement majeur. «Une grande partie des marchands de Louiseville sont fermés aujourd’hui et avec l’annulation du festival, ça fait deux coups durs pour eux dans l’année. Il y a des commerçants et entreprises qui nous soutiennent financièrement en étant de bons commanditaires. J’aurais été très mal à l’aise d’aller les rencontrer cet automne pour leur demander de nous aider quand on sait fort bien que ce sera une année catastrophique pour eux», admet M. Auger.

«Le risque était trop élevé d’avoir des pertes financières.»

– André Auger, président

Consultations publiques

André Auger, président du Festival de la galette de sarrasin de Louiseville. Photo Pier-Olivier Gagnon

Le Festival de la galette de sarrasin de Louiseville profitera de cette pause pour organiser des consultations publiques afin d’améliorer, de bonifier et de repositionner l’événement de manière à ce que les gens de Louiseville et des environs soient encore plus fiers de ce rendez-vous automnal. «On a souvent des remarques négatives. Les gens disent que c’est toujours la même chose. On veut innover, organiser d’autres activités et développer le sentiment d’appartenance. Par contre, il faut garder à l’esprit qu’on a un festival de rue et qu’il y a des contraintes. Si on avait un festival fermé, ce ne serait pas pareil. On veut ajouter des nouveautés et on souhaite trouver d’autres modes de financement. On sera à l’écoute des nouvelles idées et des suggestions. L’objectif c’est de repositionner notre festival», explique le président.

Ce dernier constate également une baisse considérable du nombre de motorisés lors du festival depuis quelques années et souhaite tout mettre en œuvre pour renverser cette tendance. «L’an dernier, pour la première fin de semaine, on a eu une centaine de véhicules récréatifs en moins et lors de la deuxième c’est environ 225 de moins. Ça, pour nous, c’est une grosse perte! Si ça continue comme ça, il va falloir réduire les investissements sur nos spectacles. Nos seuls revenus sont la location d’emplacements et les entrées lors des spectacles à la Place Canadel», rapporte André Auger.

La population sera avisée ultérieurement des dates sélectionnées pour la tenue des consultations publiques.

Suivez Pier-Olivier Gagnon sur Twitter: @POGagnon

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires