Une page se tourne à la MRC de Maskinongé

Une page se tourne à la MRC de Maskinongé
Janyse L. Pichette était directrice générale de la MRC de Maskinongé depuis 1995. (Photo : Photo Pier-Olivier Gagnon)

Janyse L. Pichette prend sa retraite

DÉPART. C’est avec un mélange d’émotions que Janyse L. Pichette faisait son entrée au travail, le 20 décembre dernier, et ce, pour la toute dernière fois!

La directrice générale et secrétaire-trésorière de la MRC de Maskinongé a pris l’importante décision de passer le flambeau et de se diriger vers une retraite bien méritée après avoir œuvré 25 ans dans ces fonctions et près de 35 ans dans le monde municipal. «Je suis très sereine. Je quitte avec le sentiment du devoir accompli», lance-t-elle d’emblée. «Je n’ai peut-être pas tout réussi, mais j’ai fait de mon mieux dans tout ce que j’ai entrepris.»

Parcours

D’abord comme directrice générale et secrétaire-trésorière de la municipalité de Sainte-Ursule, de 1983 à 1994, Mme Pichette a travaillé à la mise en place des premiers règlements d’urbanisme, au développement du Parc des chutes et aux travaux d’assainissement des eaux usées de sa localité. Puis, le 4 janvier 1995, elle succédait à Catherine McMurray dans rôle similaire à la MRC de Maskinongé. Depuis, Janyse L. Pichette a notamment contribué à l’accueil de nouvelles municipalités suite aux fusions de 2002, à la réalisation de la première phase du Parc industriel régional, à la mise en place d’un service technique, de la cour municipale régionale, à l’intégration du Centre local de développement, du Service de développement économique et du territoire suite à l’abolition du CLD, à la conclusion d’ententes avec la Sûreté du Québec, à la mise sur pied du Bureau d’information touristique et aux travaux qui mèneront au déploiement de la desserte d’Internet haute vitesse de Maskicom sur l’ensemble du territoire.

De plus, elle a offert un soutien important aux organismes communautaires et de développement social, en plus d’aider à la création de l’instance de concertation Vision Maskinongé. Mme Pichette a finalement participé à l’adoption de nombreuses politiques et documents de référence.

«J’aimais mon travail. J’ai toujours aimé le développement et j’aime le monde. J’ai toujours entré au bureau le matin avec le goût de venir travailler. J’ai l’impression d’avoir fait avancer ce territoire-là avec des gens de cœur en pensant toujours aux citoyens dans les décisions», révèle-t-elle.

Pendant toutes ces années, Janyse L. Pichette a su s’adapter aux nombreux changements organisationnels, municipaux et réglementaires qui ont eu des impacts majeurs sur le fonctionnement et le développement de la MRC de Maskinongé.

Reconnue pour sa grande intégrité, elle a toujours accompli son travail avec justesse, objectivité et rigueur.

Son implication, bien au-delà des heures de bureau, son dévouement et son dynamisme contagieux ont d’ailleurs grandement contribué à l’essor de la région. «Je suis très fière de l’équipe de la MRC et de la belle synergie qu’il y a au niveau des membres du conseil. Il y a de bonnes discussions, mais il y a un grand respect entre les élus et ça, c’est agréable de travailler dans cette ambiance-là.»

Janyse L. Pichette était directrice générale de la MRC de Maskinongé depuis 1995. Photo Pier-Olivier Gagnon

Évolution marquée

Avec ses 25 années de carrière à la MRC de Maskinongé, Janyse L. Pichette est bien placée pour confirmer que la région a bien évolué au fil du temps. «J’ai vu naître des organismes. Beaucoup de projets ont vu le jour et ont permis à la MRC d’avancer. On peut aussi penser aux services de la MRC. Quand je suis arrivée, il y avait sept employés. Aujourd’hui, on en compte une trentaine. C’est signe qu’il y a eu une grande évolution. À travers tout ça, il faut dire qu’il y a une belle concertation dans le milieu, tant au niveau du développement social que sur le plan économique. C’est une grande force de notre territoire. Les bases sont solides», rapporte-t-elle.

Aidante naturelle

Ces dernières années, Mme Pichette s’est grandement investie dans la cause des aidants naturels en s’occupant de sa mère et de son conjoint. «Ils sont en CHSLD et ils ont toujours été ma priorité même si cela ne paraissait peut-être pas. J’ai vraiment apprécié la souplesse et la compréhension de mes employeurs pour me permettre de m’occuper des miens. Je me dois de les remercier», souligne Janyse L. Pichette.

Au gré du temps

Nouvellement retraitée, l’Ursuloise compte profiter des prochains mois pour se reposer. «La retraite, ce n’est pas le retrait de la vie. C’est plutôt une façon de vivre autrement. Je n’aurai plus d’horaire ni de casse-tête. Je vais m’occuper de mon monde et après, je verrai! Il est certain que je vais garder un œil sur ce qui se passe dans la région», confie Mme Pichette.

Au terme d’un processus de sélection mené par la Fédération québécoise des municipalités, Pascale Plante a été nommée à titre de directrice générale et secrétaire-trésorière de la MRC de Maskinongé. Mme Plante s’est jointe à la MRC en 1999. Elle occupait jusqu’à tout récemment le poste de coordonnatrice du développement touristique et culturel à la MRC de Maskinongé.

Suivez Pier-Olivier Gagnon sur Twitter: @POGagnon

Partager cet article

2
COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
2 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
Lucie boulayNathalie Bellemare Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Nathalie Bellemare
Invité
Nathalie Bellemare

Méga Félicitation Mme Pichette !!! et très bonne retraite xxx

Lucie boulay
Invité
Lucie boulay

Une retraite bien méritée Mme Pichette!