Une onzième édition sous le signe de la jeunesse

Une onzième édition sous le signe de la jeunesse
Marie-Ève Plante, coprésidente, Cassandra Nadeau, présidente d'honneur et porteuse d'espoir, et François Lemay-Adam, coprésident du 11e Relais pour la vie de la MRC de Maskinongé. (Photo : Photo Pier-Olivier Gagnon)

Relais pour la vie de la MRC de Maskinongé

CANCER. Pour sa 11e édition, le Relais pour la vie de la MRC de Maskinongé mise sur un comité organisateur renouvelé ne ménageant aucun effort pour offrir une expérience améliorée aux participants qui se réuniront le 25 mai prochain à la Place Canadel de Louiseville.

Le Relais pour la vie de la MRC de Maskinongé compte sur un comité composé d’une quinzaine de personnes, majoritairement de jeunes adultes, ainsi que de Marie-Ève Plante et François Lemay-Adam qui ont accepté de se partager les fonctions à la présidence.

«Ce sont des gens engagés, dévoués et motivés. Ils ont à cœur l’évènement. C’était un défi de consolider ce comité et c’est mission accomplie!», affirme Marie-Ève Plante, coprésidente de l’évènement.

Cette marche de 12 heures est organisée annuellement dans la région pour récolter des fonds pour la Société canadienne du cancer. L’argent amassé est ensuite investi dans la prévention, la recherche et le soutien des personnes touchées par tous les types de cancer.

Cette année, la présidence d’honneur a été confiée à Cassandra Nadeau, une jeune femme de 24 ans de Louiseville qui a reçu le diagnostic de cancer du sein il y a un an. Elle agira également à titre de porteuse d’espoir.

«Lorsque j’ai eu l’appel, j’ai tout de suite accepté. J’ai passé plusieurs mois à douter sur tout. Pour la première fois, on dirait que je voyais de l’espoir pour la suite. J’ai vraiment été inspirée de partager mon histoire pour aider les personnes qui ont besoin d’espoir en ce moment. Un cancer, c’est beaucoup d’insécurité, d’anxiété et de peur», raconte Mme Nadeau.

«La raison principale pour laquelle j’ai envie de contribuer, c’est que j’ai réalisé dernièrement la chance que j’ai eu d’être bien entourée, mais ce n’est pas tout le monde qui a cette chance. La Société canadienne du cancer fait vraiment une différence. Dès le début, j’ai senti qu’elle était là pour moi si j’en avais besoin. Malgré cette épreuve difficile, étrangement, il y a du beau et de la reconnaissance à laquelle il faut s’accrocher. J’invite tous les porteurs d’espoir à s’inscrire et à participer au relais pour la vie», souligne-t-elle.

Objectif: 15 équipes

Cette année, le comité organisateur souhaite amasser au moins 50 000$ et mobiliser 15 équipes de 7 à 15 personnes. Déjà, les responsables confirment que 13 équipes sont inscrites.

«C’est très réaliste comme objectif et on peut même facilement dépasser ce nombre. Parmi nos nouveautés cette année, on forme une équipe du comité organisateur. Les gens qui sont seuls, qui n’ont pas d’équipe et qui voudraient quand même participer à l’évènement pourront s’inscrire et ils seront ajoutés à cette équipe», soutient la coprésidente.

Pour le volet divertissement, plusieurs nouveautés s’ajoutent à la programmation habituelle. Cette dernière sera dévoilée progressivement au cours des prochaines semaines sur la page Facebook Relais pour la vie MRC de Maskinongé.

Rappelons que l’an dernier, l’évènement avait réuni 13 équipes qui ont contribué à amasser 54 241,30$ au profit de la Société canadienne du cancer.

Pour plus d’information

Une soirée d’information est prévue le 11 avril prochain à 18h30 à la Caisse Desjardins de l’Ouest de la Mauricie.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires