Une nouvelle ère commence au centre-ville de Louiseville

Une nouvelle ère commence au centre-ville de Louiseville
Yvon Deshaies, maire de Louiseville. (Photo : Pier-Olivier Gagnon)

LOUISEVILLE. Le passage des véhicules lourds au centre-ville de Louiseville est officiellement interdit.

La Ville de Louiseville annonce que les nouvelles dispositions de son règlement relatif à la circulation des camions et véhicules-outils sur son territoire sont désormais en vigueur.

Les camions lourds qui transitent par Louiseville ne peuvent plus circuler au centre-ville. Ils doivent emprunter l’avenue Dalcourt en passant par le chemin Grande-Carrière (route 348) et la rue Notre-Dame Nord (route 349). Seuls les camions qui doivent effectuer des livraisons locales aux commerces du centre-ville ou les véhicules d’urgence sont autorisés à y circuler. Avant d’officialiser cette nouvelle, la Ville et le ministère des Transports du Québec (MTQ) devaient se coordonner afin de modifier la signalisation sur les principaux axes routiers. Ce travail a été complété la semaine dernière.

L’avenue Dalcourt est devenue la propriété du MTQ en mai 2013. En retour, Louiseville a hérité de la gestion de l’avenue Saint-Laurent, entre les deux ponts.

La Ville et le ministère ont d’ailleurs investi conjointement près de 10 millions de dollars sur l’avenue Dalcourt pour la réfection de la route et des infrastructures souterraines. Ces travaux ont débuté à l’été 2018 et ont pris fin en août 2020. « Ces travaux étaient nécessaires pour pouvoir accueillir une grande quantité de poids lourds. Nous en avons profité pour remplacer les conduites souterraines afin de mieux desservir notre parc industriel et d’éventuels développements dans ce secteur », rapporte M. Deshaies.

Selon le maire, le détournement des poids lourds vers l’avenue Dalcourt permettra d’avoir un centre-ville beaucoup plus calme et sécuritaire. « C’est un dossier de longue haleine. Je suis content qu’il soit enfin réglé. Les camions nuisent au centre-ville. Ils commencent à voyager à 5h le matin et ça va parfois jusqu’à 22h ou 23h le soir. C’est épouvantable le nombre de véhicules lourds qui passait au centre-ville. Ils sont souvent chargés et ils ne peuvent pas s’arrêter rapidement. C’est dangereux. Nous avons agi pour la sécurité de nos gens », indique-t-il.

Yvon Deshaies rappelle qu’aucune collision impliquant un poids lourd n’a été rapportée au centre-ville lors des dernières années, mais que cette décision a été prise pour éviter qu’un événement semblable ne survienne. « Nous avons été chanceux! », reconnait le premier magistrat.

La Ville de Louiseville assure qu’elle avisera la Sûreté du Québec ainsi que les contrôleurs routiers afin qu’ils adaptent leurs interventions sur le réseau routier en fonction de cette nouvelle règlementation. « On y va une étape à la fois. Ce sera aux policiers de faire leur travail et d’appliquer les règlements et les lois concernant la circulation de ces véhicules-là sur notre territoire. J’imagine qu’ils feront preuve de tolérance au début. Ça va se savoir assez vite que les poids lourds ne peuvent plus passer au centre-ville », termine-t-il.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires