Une nouvelle caserne inaugurée à Saint-Léon-le-Grand

Daniel Birru dbirru@lechodemaskinonge.ca

Une nouvelle caserne inaugurée à Saint-Léon-le-Grand
L'inauguration de la nouvelle caserne de pompiers a été faite samedi, à Saint-Léon-le-Grand, en compagnie de plusieurs élus et membres de services incendie. (Photo : L'Écho - Daniel Birru)

POMPIERS. La municipalité de Saint-Léon-le-Grand a effectué samedi l’inauguration de sa toute nouvelle caserne de pompiers. Après plusieurs mois de planification, d’analyse et de construction, les organisateurs étaient très fiers d’ouvrir officiellement la nouvelle bâtisse.

Située sur le rang Ambroise, à côté du garage municipal, la caserne offrira un service d’incendie au goût du jour aux résidents du village. Suite à plusieurs années de services qui n’étaient plus à l’ère du temps, et qui ne convenaient pas aux normes prescrites, un renouvellement de ces services était de mise, et c’est ce qui a permis « de transformer notre caverne en caserne », comme l’a mentionné l’ancien directeur du service incendie Mario Ducharme.

« On était dans une vieille caserne. Aujourd’hui, tout est là, tout est intégré, et c’est ce qui fait qu’on a une belle caserne, et on est fiers de le montrer. Ça n’a pas été facile, on a hésité longtemps quant à nos prises de décisions, mais là on est contents du résultats, » explique Robert Lalonde, ancien maire de Saint-Léon-le-Grand, qui a été très impliqué dans le projet.

L’immeuble aura notamment deux portes à son garage, question de pouvoir entreposer un plus grand nombre de camions de pompiers. Il disposera également d’un espace beaucoup plus large pour accueillir plus de pompiers, qui eux auront plus de place pour travailler.

Cette inauguration vient aussi ajouter au nombre de pompiers présents dans la région. Les pompiers sur place à Saint-Léon pourront à l’occasion être appelés à apporter du renfort dans le cas d’incendies dans des municipalités avoisinantes, et vice-versa.

Pour la mairesse de Saint-Léon, Marilyne Gélinas, cette nouvelle caserne n’était pas du tout un luxe. « C’était nécessaire pour nos employés d’avoir une installation qui est conforme. C’est un bon service pour nos citoyens qu’on conserve. »

La Municipalité a pu compter sur un soutien financier de plus de 284 000 $ dans le cadre de ce projet, du Programme de la taxe sur l’essence et de la contribution du Québec (TECQ) d’une somme de 131 676 $, d’une part, ainsi que de la Caisse Desjardins de l’Ouest de la Mauricie, de 50 000 $. C’est la Municipalité qui en a payé la balance.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires