Une moyenne de 67 % des activités chirurgicales maintenues au cours des derniers mois   

Photo de Rédaction - L'Écho de Maskinongé
Par Rédaction - L'Écho de Maskinongé
Une moyenne de 67 % des activités chirurgicales maintenues au cours des derniers mois   
-

RÉGIONAL. À l’instar de l’ensemble des établissements du Québec, le CIUSSS MCQ a été dans l’obligation de délester certains services à la population au cours de la dernière année afin de faire face aux taux d’occupation élevés des lits d’hospitalisation et de soins intensifs de la COVID-19, à l’augmentation des éclosions dans les résidences privées pour personnes âgées, à la création de cliniques de dépistage, de même qu’au maintien des autres services essentiels.

Une réduction plus importante des activités a d’abord été effectuée lors de la première vague alors que seules les chirurgies oncologiques, urgentes et semi-urgentes étaient maintenues, puis en décembre dernier, afin d’atteindre un niveau de maintien moyen des activités de 60%.

En bout de ligne, comparativement à la même période l’année dernière, 67% des chirurgies ont été maintenues dans la région. Toutes les chirurgies oncologiques et les chirurgies urgentes et semi-urgentes ont été maintenues en tout temps, même durant le délestage.

« Derrière chaque report de services, il y a une personne dont la vie quotidienne peut être perturbée. Différents moyens ont été développés pour informer et rassurer les personnes vivant cette situation de près. Actuellement, les équipes sont impliquées afin de trouver les solutions pour reprendre graduellement le retard. La diminution des hospitalisations liées à la COVID-19, des éclosions et des admissions au site d’hébergement temporaire situé à l’École nationale de police est un incontournable pour la reprise des activités», explique Mme Hélène Tremblay, coordonnatrice de la trajectoire chirurgicale au CIUSSS MCQ.

Rappelons que le 14 septembre dernier, le CIUSSS MCQ a convenu un partenariat avec la clinique Alterego, un centre médical spécialisé (CMS) de Trois-Rivières, afin de mieux desservir les Mauriciens et Centricois en attente de chirurgies, notamment en ophtalmologie. À ce jour, 1 002 interventions y ont été réalisées.

 

**Une ligne téléphonique dédiée aux usagers touchés par le délestage de service ainsi qu’à leurs proches est disponible: 1 833 802-0461 (lundi au vendredi de 8 h à 12 h et de 13 h 16 h)

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires