Un nouveau projet que tient à cœur Francis Baril

Daniel Birru dbirru@lechodemaskinonge.ca

Un nouveau projet que tient à cœur Francis Baril
Francis Baril, avec sa pelle peinte en rose. Il s'agit d'une initiative faite pour venir en aide à la fondation du cancer du sein. (Photo : Image fournie par la municipalité de Saint-Boniface.)

Saint-Boniface Dans le cadre d’un nouveau projet visant à mettre en valeur la prévention et la lutte contre le cancer du sein au Québec, le directeur des travaux publics de Saint-Boniface a pris l’initiative de peindre de nouveaux équipements acquis par la municipalité en rose.

Avec cette initiative, Saint-Boniface souhaite sensibiliser sa communauté à la cause du cancer du sein, un cancer qui tue en moyenne 5000 femmes au Canada, et 1300 femmes au Québec, à chaque année. Comme l’explique M. Baril, il s’agissait d’une cause très importante pour lui.

Francis Baril raconte qu’au moment de la commande pour le godet à fossé et de la pelle mécanique, il devait choisir la couleur de la peinture. Il a d’abord choisi le rose comme blague, mais s’est par la suite ravisé lorsqu’il a su que la compagnie qui fabriquait les pelles était associée à la fondation québécoise du cancer du sein, et qu’un pourcent de leurs ventes est remis à la fondation. M. Baril est par la suite allé parler de cette proposition aux élus et aux employés municipaux, en particulier aux femmes, pour avoir leur avis sur comment ce geste serait perçu. Après avoir reçu l’approbation du maire Pierre Désaulniers, de même que les deux conseillères municipales Chantal Gélinas et Louise Fay, il a décidé d’aller de l’avant avec cette décision.

« Il reste que le cancer va toucher une personne sur deux, de près ou de loin. Tout le monde à quelque part connaît quelqu’un qui a eu le cancer. Et le cancer du sein est une forme très agressive, surtout chez les femmes,  » explique M. Baril. « Je n’ai personne dans mon entourage qui a souffert du cancer du sein, mais c’est tout le monde, ma fille, ma mère, mes collègues de travail, c’est tout le monde qui est visé par cela. Alors c’est pour cette raison qu’on ne pouvait pas passer à côté d’une opportunité comme celle-là. »

Francis Baril affirme avoir reçu un grand montant d’appréciation de plusieurs personnes de la communauté de Saint-Boniface. Il dit que plusieurs femmes l’ont contacté pour lui dire qu’elles supportaient le projet à 100%. En plus des deux conseillères, leurs collègues masculins ont également tout de suite approuvé cette idée. « On voyait que ça rejoignait [Chantal Gélinas et Lousie Fay] particulièrement, et comme je dis, ça rejoint tout le monde aussi. »

Comme l’explique M. Baril, le maire Pierre Désaulniers a mentionné avant de peindre les pelles, qu' »au pire des cas, s’il y a des trolls, on vivra avec. » Mais le directeur des travaux publics affirme ne jamais avoir rencontré ou entendu parler de personnes qui ont eu des mots durs envers ce projet. Il soutient qu’il s’agit d’investissement de fonds publics, et qu’il représentait une fierté pour l’ensemble des Bonifaciens.

Les dons envers la fondation québécoise du cancer du sein peuvent être faits à l’adresse suivante: https://rubanrose.org/

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires