Transports collectifs: une population plus mobile

Photo de _L'Écho de Maskinongé
Par _L'Écho de Maskinongé
Transports collectifs: une population plus mobile
Jean-Yves St-Arnaud, représentant de la MRC de Maskinongé au conseil d’administration de la Corporation de transports collectifs de la MRC de Maskinongé, Greg Filion, président, et Valérie Bellerose, directrice générale.

TRANSPORT.  En 2017, le service de Transports collectifs dans la MRC de Maskinongé a réalisé 25 286 déplacements, soit 1559 déplacements de plus qu’en 2016,. Ces déplacements incluent le transport collectif régulier, la navette entre la MRC de Maskinongé et Trois-Rivières ainsi que les projets de transports. Cette performance a permis au service de franchir le cap des 100 000 déplacements effectués pour la population de Maskinongé depuis qu’il a ouvert ses portes à la fin de 2004. La lancée se poursuivra cette année, selon la directrice générale Valérie Bellerose. «Nous prévoyons augmenter considérablement nos statistiques pour l’année en cours, notamment grâce à l’amélioration des processus de réservations, à l’organisation de la mobilité de la main-d’œuvre, pour l’accès à la formation ainsi que pour les besoins de mobilité pour la santé de la population. Nous travaillerons en concertation avec les municipalités et les organisations du milieu pour centraliser l’offre et la demande en transport, tout en travaillant sur les enjeux de pénurie de main-d’oeuvre, d’accessibilité à la formation et aux soins de santé.» Faits saillants L’apport de la navette reliant la MRC de Maskinongé et Trois-Rivières a permis d’effectuer plus de 2200 déplacements permettant ainsi à la population de la MRC de Maskinongé d’accéder à la formation, aux soins de santé et aux autres villes par les autobus d’Orléans Express du terminus de Trois-Rivières. L’année 2017 a permis une consolidation d’initiatives et de développer de nouveaux partenariats. «Nous avons notamment poursuivi la navette interurbaine adaptée, le circuit de ville dans Louiseville et annoncé notre participation au projet d’Écopasse avec le Cégep de Trois-Rivières», précise Mme Bellerose. Elle ajoute que l’année 2018 permettra la réalisation, grâce au Fond d’économie sociale et par le PSPS de la MRC de Maskinongé, du projet d’espaces multimodaux pour plusieurs municipalités du milieu.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires